• juillet 21, 2024
  • Last Update juillet 20, 2024 8:24 pm
  • yaoundé

Donner du sourire aux lèvres aux personnes en situation de handicap et aux personnes démunies

Donner du sourire aux lèvres aux personnes en situation de handicap et aux personnes démunies

Black House Africa organise un « Cocktail Caritatif » ce jeudi soir à Yaoundé, la capitale du Cameroun pour soutenir les personnes à mobilité réduite, les orphelins, les personnes démunies à travers un geste. Mais aussi, s’amuser, oublier les soucis, partager des moments de joie avec des amis, la famille et des connaissances.

C’est un panel constitué du parrain de l’évènement le maire Ghislain Kwayeb Mbiada, de l’artiste ivoirienne Emma Dobre venue tout droit d’Abidjan, de l’acteur Hervé Nguetch, venu tout droit de la capitale économique Douala, monsieur Ebanda dans la célèbre série « Madame, Monsieur » avec pour réalisateur Ebénézer Kepombia, le consultant Leonel la Légende, un handicapable, Yolande Um Nyobe, la responsable de la communication de l’association Black House Africa, entre autres personnes qui ont entretenu les journalistes sur le bien fondé de la tenue du cocktail caritatif.

De nos jours, on pourrait dire que la pauvreté est installée dans certaines maisons, pas mal de personnes ont du mal à s’en sortir. Il est donc question pour Black House Africa de collecter au cours de ce « Cocktail Caritatif« , des biens en nature et en espèces pour soutenir les personnes handicapées et celles démunies d’avoir la chance de partir à l’école, mieux d’être autonomes.

Leonel la Légende a fait un témoignage lors de cette conférence de presse : « Parmi les personnes démunies, il y en a qui ne partent pas à l’école, qui rencontrent des difficultés. J’ai vu dernièrement une personne valide, il accompagnait son enfant à l’école. Un enfant en situation de handicap les a observés avec des yeux larmoyants. Il vendait des arachides et s’est demandé pourquoi pas lui ? Son regard envieux m’a touché, il souhaiterait partir à l’école, il aimerait apporter un plus à la société, mais il doit être instruit. Comment y arriver sans argent ? »

Autre cas touchant, cette fois raconté par Yolande Um Nyobe, la responsable de la communication de Black House Africa qui a rendu visite à des personnes handicapées, elle s’attarde sur Adrien un électricien de 24 ans qui est tombé du poteau, du coup sa vie a basculé : « Quand je suis arrivée chez lui, j’ai compris beaucoup de choses, j’ai rendu grâce à Dieu, je ne sais combien de fois. Adrien avec une petite amie enceinte, a arrêté l’école, sa mère veuve avait de la peine à joindre les deux bouts. Cette situation m’a dérangé, je lui ai dit de ne point se décourager, qu’il est jeune bien qu’il tremblait quand il m’a vu. Et c’est avec les larmes aux yeux qu’il m’a dit que ses rêves sont brisés ».

Le panel face aux hommes de médias

Autant de cas patents qui démontrent à suffisance que les personnes handicapées, démunies, les orphelins ont besoin de soutien. L’association Black House Africa est donc déterminée à accompagner ces cas avec l’aide des partenaires comme le maire Ghislain Kwayeb Mbiada qui s’est confié à actu24.info : « Pour moi il faut attirer l’attention de toutes les autorités, des personnes vives sur l’importance de soutenir les personnes vulnérables. On reconnait l’amour au milieu des enfants de Dieu par la façon de soutenir l’autre qui est défavorisé, on ne le reconnait pas par la prière, encore moins par l’assise dans une église, mais par l’action qu’on pose à son prochain. Cette initiative de Black House Africa « Cocktail Caritatif » est comme une délivrance, vous savez nombre d’associations qui œuvrent dans le social à travers le Cameroun mais nous sommes restés figés sur le don, sur le paraître, de poser des actes pour montrer aux autres qu’ils peuvent recevoir de l’aide des âmes de bonne volonté. Black House Africa fait la différence, elle donne à manger à ceux qui ont faim. C’est pour cette raison que nous avons accepté de porter cette initiative de Black House Africa en donnant un autre visage à la personne handicapée. Elle doit avoir les mêmes chances que la personne valide car elle a beaucoup à apporter ».

La personne handicapée n’est pas une personne à part, mais à part entière avec des compétences incroyables, il est urgent de les prendre en compte. Que dire des orphelins et personnes avec un coût de vie à revenus faibles pour ne pas dire pauvres.

Autre évènement similaire, Black House Africa déposera ses valises à Abidjan, en Côte d’Ivoire, ensuite la prochaine destination sera Dakar, le Sénégal étant donner que Black House Africa a pour ambition de conquérir l’Afrique, voire le monde.

administrator

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *