• juin 19, 2024
  • Last Update juin 10, 2024 10:19 pm
  • yaoundé

Royaume-Uni : Une Reine s’en est allée après avoir marqué son histoire

Royaume-Uni : Une Reine s’en est allée après avoir marqué son histoire

De Londres à Belfast 96 coups de canons ont été tirés ce vendredi en mémoire de la défunte Reine Elisabeth II. Un coup pour chaque année de sa vie depuis Hyde Park. Les obus ont été tirés à intervalles de dix secondes. C’est ainsi que les anglaises et les anglais ont une particularité de pleurer leurs illustres personnalités.

Des milliers de personnes se sont rendus au château de Balmoral, le château de Windsor et au palais de Buckingham ce vendredi pour se recueillir mais surtout rendre hommage à la Reine Elisabeth II. Une longue période de deuil s’ouvre ainsi pour la famille royale, qui va durer jusqu’au septième jour qui suivra les funérailles de la défunte Reine.

Son fils Charles III succède à sa défunte mère, il est le nouveau Roi des britanniques. Il a prononcé son premier discours télévisé ce vendredi soir. Le nouveau monarque à 73 ans promet de servir tout au long de sa vie le peuple britannique et a rendu hommage à sa mère passée de vie à trépas : « Tout au long de sa vie, Sa Majesté ma mère bien aimée, a été une inspiration, un exemple pour moi et pour toute ma famille, et nous lui devons une dette immense ; comme toute famille la doit à sa mère », s’est-il confié à nos confrères de Le Monde. Il s’engage à défendre les principes constitutionnels et annonce que son héritier William sera le nouveau prince de Galles, il exprime son amour pour son fils cadet Harry et son épouse Meghan, remercie avec émotion sa feue mère, la Reine Elisabeth II.

Charles III sera proclamé officiellement roi ce samedi 10 septembre dans la matinée lors d’une réunion du Conseil de succession à Saint James’s Palace, ensuite la proclamation sera lue en public depuis le balcon de cette résidence, puis par la suite dans toutes les provinces du Royaume Uni.

Décédée le 8 septembre 2022, à l’âge de 96 ans à sa résidence écossaise de Balmoral, la Reine Elizabeth II qui a été à la tête de quinze royaumes, détient le record de longévité sur le trône britannique, auquel elle avait accédé en 1952. Une dame de fer pourrait on dire qui a toujours su s’imposer. Elle a connu treize présidents américains et sept présidents français. Elle a également adoubé les héros à l’instar de Nelson Mandela.

La Reine Elisabeth II

C’est à l’âge de 26 ans que Elisabeth II devient la Reine du Royaume-Uni et cheffe du Commonwealth à la mort de son père. Parmi ses multiples actions figure le Commonwealth. Pendant des décennies, elle a ainsi dirigé le Club des Gentlemen composé de 56 Etats membres, dont 21 Etats africains. La Reine Elisabeth II a œuvré pendant tout son règne pour rendre cette organisation vivante qui s’est transformée en 1949 sous le règne de son père en une organisation internationale. En 1952 et en 1953, elle fait son possible pour que le Commonwealth ne se disloque pas. Elle a fait un travail extraordinaire au sein de cette organisation en s’assurant toutefois de son bon fonctionnement. En 2015. Elle a établi un record de longévité sur le trône, dépassant la Reine Victoria (63 ans). Un an plus tard, ses 90 ans sont célébrés en grandes pompes dans tout le Royaume-Uni.

Née en 1926, il faut dire que Elisabeth II n’était pas destinée à régner. Son père Georges VI accède au trône après l’abdication de son frère. Qu’à cela ne tienne, en 70 ans de règne, la défunte reine d’Angleterre avait su faire une place de choix dans le cœur de ses sujets, s’imposant comme une figure incontournable sur la scène internationale, politique et culturelle. Véritable icône, elle a su conquérir le cœur des britanniques et bien d’autres personnes. Elle va ainsi rejoindre son époux le Prince Philip, décédé le 09 avril 2021 après 70 ans de vie commune.

La dépouille de la souveraine rejoindra Edimbourg la capitale de l’Ecosse puis Londres la semaine prochaine. Selon un communiqué du palais de Buckingham ce vendredi, un deuil national de dix jours commence dès ce vendredi dans le cadre d’une opération chorégraphiée depuis des années par le palais de Buckingham baptisée « London Bridge ».

administrator

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *