• mai 24, 2024
  • Last Update mai 12, 2024 5:32 pm
  • yaoundé

PAUL TEZANOU AU-DELÀ DU HANDICAP

PAUL TEZANOU AU-DELÀ DU HANDICAP

Commissaire d’Etat à la Commission des Droits de l’Homme du Cameroun, Administrateur au Centre National de Réhabilitation des Personnes Handicapées Cardinal Paul Emile Léger d’Etoug-Ebe, à Yaoundé la capitale du Cameroun, Président en exercice de l’Union Francophone des Aveugles, Chevalier de l’Ordre National de la Valeur camerounaise et Président National de l’Association Nationale des Aveugles du Cameroun (ANAC) , Paul Tezanou, 69 baleines sonnées est le fils aîné d’une famille de sept enfants dont trois non-voyants et quatre voyants.

Né le 30 mai 1953 à Nkoho par Bafou dans le département de la Menoua, région de l’ouest, Paul Tezanou a été frappé de la cécité dès sa naissance. Un handicap qui n’a nullement empêché l’homme d’atteindre ses objectifs au regard de toutes les casquettes qu’il a toujours eu à porter jusqu’à ce jour toujours aussi sollicité pour son expérience. Et l’ANAC semble sa principale préoccupation. L’Association Nationale des Aveugles du Cameroun a vu le jour le 23 décembre 1985, elle a pour mission de promouvoir, protéger les droits des déficients visuels ; représenter dignement les personnes non voyantes et mal voyantes sur le plan national et international ; mener un plaidoyer collectif pour le recrutement massif des personnes non voyantes qualifiées à la fonction publique ; réinstaurer la fonction d’invalidité des personnes non voyantes mensuel élargi aux personnes handicapées toute catégorie confondue.

VIE SOCIALE ET PROFESSIONNELLE

Le président de l’ANAC a posé un bon nombre d’actions pour les personnes handicapées à travers son association qui a près de 40 ans d’existence, ému il ne sait comment les énumérer à la rédaction de actu24.info : « ça bouillonne dans ma tête mais je voudrais vous rappeler que ma politique est que ma main gauche ignore ce que ma main droite donne, mais je suis content de constater avec force qu’aujourd’hui tout ce que je faisais, le premier citoyen camerounais Paul Biya était au courant, et pour preuve je fus nommé Commissaire d’Etat aux droits de l’homme et des libertés en 2014, nous étions 30 sur le territoire camerounais. En 2020 le Président de la République m’a décerné la médaille de l’Ordre de la Valeur national du Cameroun, en 2021 je fus alors nommé Commissaire d’Etat parmi les quinze commissaires. Il faut dire que ce qui m’a particulièrement touché, c’est le fait que j’étais la seule personne handicapée parmi les quinze nominés et les critères de sélection ».

Paul Tezanou a toujours été un homme efficace et performant dans tout ce qu’il fait, il a dû se battre pour que les personnes handicapées aient leur propre cabinet avec un chef de cabinet, un secrétaire, un technicien en charge de l’écriture braille. Au Centre Paul Emile Léger, le président de l’Anac s’est battu afin qu’on adopte sa doléance celle de prendre en charge dans son intégralité l’accompagnateur du représentant des personnes handicapées au conseil. Il a également œuvré pour que le gouvernement organise des recrutements spéciaux pour les personnes handicapées qualifiées et sans emploi. Avec une vie aussi bien remplie, le Commissaire d’Etat a encore de l’avenir devant lui : « Je suis un homme social, je suis heureux quand tout le monde est heureux. Je n’aurais pas réussi si les personnes handicapées n’étaient pas à mes côtés. Seul je n’aurais rien fait, c’est la Plateforme Inclusive Society for persons with disabilities qui m’a proposé au conseil d’administration du centre d’Etoug-Ebe. Chaque fois que je siège au conseil je fais le signe de croix, je dis Seigneur donne-moi la force de défendre les droits de ceux- là qui m’ont porté au sein du conseil. J’aimerais voir les conditions de vie des personnes avec des handicaps s’améliorer, je voudrais voir le changement radical, positif sur la situation des personnes handicapées du Cameroun, je voudrais voir l’amélioration des conditions socio-économiques et culturelles de ces dernières ».

Avec un background rien à envier à une personne voyante, Paul Tezanou est un parfait bilingue, un intellectuel hors pair, un homme social, généreux qui évolue dans plusieurs associations et organisations. Il n’a pas eu la chance de partir à l’école car ses parents à l’époque ne savaient pas qu’un déficient visuel avait droit à l’éducation, il a donc appris à s’exprimer aussi bien en français qu’en anglais à l’aide de la radio.  

Par son dynamisme au sein de ses multiples organisations nationales continentales et internationales, la préoccupation majeure de Paul Tezanou est d’améliorer la situation de la personne handicapée en général et celle du non voyant en particulier par la promotion de la scolarisation, la formation et l’autonomie de la personne déficiente visuelle. Grâce à lui de nombreuses bourses ont été accordées à des jeunes filles camerounaises, mais aussi rwandaises, tchadiennes et congolaises qui se sont formées à l’université de Dschang.

Le président de l’Union Francophone des Aveugles (UFA) face à la presse à Yaoundé

VIE MATRIMONIALE

Son mariage est particulier. Non voyant depuis sa naissance, toutes les femmes le fuyaient et elles disaient qu’il était non seulement pauvre, mais aussi qu’il ferait des enfants non-voyants. Que non ! Le président de l’ANAC a eu donc l’ingénieuse idée lorsqu’il partait donner sa nièce en mariage, d’exiger une femme dans cette famille. Au départ ils étaient réticents, mais ils finirent par accepter : « Je me suis marié avec elle, un mois après elle a conçu, elle a accouché un garçon, aujourd’hui ce fils devenu ingénieur a 35 ans et vit au Canada ». C’est avec un sourire aux lèvres que Paul nous dit qu’après cet acte de virilité, les autres femmes ont commencé à bagarrer. Un véritable polygame, Paul Tezanou a six femmes et 12 enfants.

Actuellement le commissaire d’Etat de la Commission des Droits de l’Homme au Cameroun vit entre la France et la Cameroun. Résident à Dschang dans le département de la Menoua il dirige le CJAD, le « Centre d’Accueil de Notre Dame de la Paix » , communément appelé le Centre des Jeunes Aveugles du Cameroun créé en 1975, gère les activités économiques liées au centre, la vente d’articles artisanaux fabriqués par des non-voyants, un débit de boissons bien garni, vente du café etc…, l’Administrateur du Centre Cardinal Paul Emile Léger d’Etoug-Ebe situé à Yaoundé organise de nombreux cours de formation des formateurs et des ateliers sur des sujets tels que le Sida. Également propriétaire d’un établissement de formation agricole à Bafou, annexe au CJAD, cet établissement est dédié aux non-voyants n’ayant pas de facilité pour apprendre le braille ou s’éduquer.

Paul Tezanou jouant de l’accordéon

Comme loisirs, il aime bien la musique. Et pour preuve c’est un chanteur compositeur et musicien avec quantité d’albums à son actif enregistrés et vendus. A ses heures perdues, il joue de l’accordéon, un accordéoniste hors pair. Que le Bon Dieu continue à accompagner ce grand homme au parcours atypique pour une personne non voyante.

administrator

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *