• mai 20, 2024
  • Last Update mai 12, 2024 5:32 pm
  • yaoundé

Le budget d’Elections Cameroon en gestation au cours de la troisième session ordinaire du Conseil Électoral à Yaoundé

Le budget d’Elections Cameroon en gestation au cours de la troisième session ordinaire du Conseil Électoral à Yaoundé

Les travaux de la troisième session ordinaire du Conseil Electoral au titre de l’année 2022 se sont tenus ce 29 septembre au siège d’ELECAM (Elections Cameroon) à Yaoundé, au Cameroun. Il a été question d’évaluer le rapport trimestriel d’activités, d’examiner et d’approuver le budget d’Elections Cameroon d’une part puis d’autre part la dotation spéciale du Conseil Electoral pour le compte de l’exercice 2023.

La direction générale des Impôts et la Caisse Nationale de Prévoyance Sociale (CNPS) ont toujours eu des rapports de bonne collaboration avec ELECAM, une entente qui a permis de donner un véritable coup d’oxygène à la trésorerie d’Elections Cameroon. Il faut dire que l’ardoise fiscale et sociale est et demeure une priorité cruciale.

Pour le président du Conseil Electoral Enow Abrams Egbe l’ardoise fiscale et sociale est l’un des volets le plus important de l’enveloppe budgétaire : « Je tiens à féliciter le directeur général des élections qui avait dès sa prise de fonction mis un point d’honneur à l’apurement de cette créance. Grâce à l’accord transactionnel négocié avec les administrations concernées, nous avons pu éponger une bonne partie et nous espérons dans le même élan, pouvoir atteindre bientôt le point d’apurement totale de ladite créance ».

Le président du Conseil Electoral d’Elections Cameroon prononce ici son discours liminaire

Conformément aux dispositions des articles 31 et suivant le code électoral, lesdits projets, élaborés par la direction générale des élections et approuvés par le Conseil Electoral seront transmis au gouvernement pour examen concerté et présentation au parlement, aux fins d’adoption dans le cadre de la loi de finances de l’exercice 2023. Le budget devra à coup sûr refléter l’essentiel des aspirations d’ELECAM. Dès la mise en œuvre efficace de leur feuille de route, elle devra être orientée à partir de la pertinence d’éléments budgétaires approuvés pendant les travaux. En clair le budget doit constituer la boussole pour un fonctionnement harmonieux et une conduite efficiente des activités de l’année projetée et réduire à zéro les dépenses locatives qui sont actuellement excessives dans leur trésorerie.

Il faudra donc allouer les ressources adéquates au renforcement des capacités non seulement du personnel de manière générale mais aussi des points focaux ELECAM logés dans les ambassades et postes consulaires du Cameroun à l’étranger. Cette activité capitale s’inscrit dans la perspective du prochain cycle électoral 2023-2025 que Elections Cameroon entend rendre plus inclusif et crédible, avec un accent particulier sur l’inscription des citoyens camerounais résidents et vivant à l’étranger.

Lors des délibérations le président du Conseil Electoral a invité les membres du Conseil Electoral à faire prévaloir le sens du service, la perspicacité et l’objectivité qu’on leur connaît de manière à apporter une contribution efficiente et constructive.

Le montant du budget reste attendu mais on est convaincu que les membres du Conseil Electoral auront marqué leur approbation pour une coquette somme ambitieuse, réaliste et qui va refléter à sa juste valeur la principale mission d’ELECAM adossée sur des objectifs opérationnels et stratégiques à court et à moyen terme.  

administrator

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *