• mai 20, 2024
  • Last Update mai 12, 2024 5:32 pm
  • yaoundé

BURKINA FASO : Blaise Compaoré retrouve son pays natal

BURKINA FASO : Blaise Compaoré retrouve son pays natal

L’ancien président du Burkina Faso est rentré ce jeudi à Ouagadougou après avoir été chassé du pouvoir par une insurrection populaire depuis huit ans. Il sera reçu ce vendredi au palais de Kosyam par le lieutenant-colonel Damiba, en compagnie des autres ex-chefs de l’Etat burkinabé.

C’est à bord d’un Gulfstream G550 de la présidence ivoirienne affrété spécialement par Alassane Ouattara, que l’ex chef de l’Etat burkinabé a atterri à Ouagadougou cet après-midi accompagné de son épouse Chantal, et le conseiller spécial du président ivoirien, Ally Coulibaly.

Selon Jeune Afrique, c’est le 31 octobre 2014 que Blaise Compaoré avait quitté son pays avec l’aide des français. Il y est revenu avec celle des ivoiriens qui l’ont accueilli et protégé pendant les huit années qu’a duré son exil sur les bords de la lagune Ebrié. Il faut dire que Blaise Compaoré a passé 27 ans au pouvoir après avoir rendu plusieurs services, il bénéficie désormais de nombreux soutiens.

Condamné à perpétuité pour l’assassinat de Thomas Sankara, Antoine Glaser journaliste et écrivain spécialiste de l’Afrique, pense que l’homme bien qu’âgé reste incontournable car on ne reste pas 27 ans au pouvoir sans avoir tissé des réseaux dans toute la sous-région.  Alors que Saka Coulibaly, politologue et secrétaire exécutif du Réseau des organisations de la société civile pour le développement, son retour est une nécessité pour la réconciliation nationale qui est un des piliers de la sécurisation du pays.

Occasion pour notre rédaction de s’interroger sur ces présidents africains qui perdurent au pouvoir. Si ce n’est pas la mort qui les oblige à ne plus régner, ce sont les coups d’état qui les expulsent. En Afrique de l’Ouest c’est récurrent mais en Afrique centrale, les populations subissent, impossible pour elles de manifester pourtant elles sont loin de bénéficier des grâces du gouvernement.

Blaise Compaoré laisse ainsi le passé derrière lui et décide de retrouver son pays natal. Le chef de la junte militaire au pouvoir veut créer une union sacrée autour de lui pour que l’ex président puisse l’aider dans la lutte contre les groupes djihadistes qui ensanglantent le Burkina Faso depuis 2015 et dont les attaques sont de plus en plus nombreuses et meurtrière ces dernières semaines.

Pour mémoire, Blaise Compaoré en 27 ans de règne a réussi à préserver son pays des attaques djihadistes, d’où l’urgence de son retour. Aussi, permettre une meilleure coopération du pays avec la Côte d’Ivoire sur le plan sécuritaire et sur le plan économique.

administrator

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *