• mai 24, 2024
  • Last Update mai 12, 2024 5:32 pm
  • yaoundé

Projets routiers dans les dix régions du Cameroun des défaillances constatées sur le terrain

Projets routiers dans les dix régions du Cameroun des défaillances constatées sur le terrain

Evaluer la performance dans les trois réseaux routiers Nord, Ouest et Sud du pays de Paul Biya est le but de la revue des projets routiers en exécution qui se tient du 19 au 22 septembre 2023 à Yaoundé. Pendant quatre jours, il est question d’identifier les obstacles en apportant des solutions. Cette revue intervient au terme du troisième trimestre 2023 et permettra d’ouvrir des projections liées à la programmation budgétaire 2023 – 2025.

Pour cette première journée du 19 septembre, c’est le réseau Nord, regroupant les régions de l’Adamaoua, du Nord et de l’Extrême-Nord, qui a tenu le haut du pavé. Bon nombre de présentations faites devant le ministre des Travaux Publics,  Emmanuel Nganou Djoumessi à ses côtés le Secrétaire d’Etat, Armand Ndjodom et le Secrétaire Général Urbain Noel Ebang Mve.

Concernant la route Ngaoundéré-Paro, les défaillances de l’entreprise seront sanctionnées. Avec un niveau d’avancement de 27,80% depuis 45 mois déjà, et les travaux qui ne sont pas prêts de s’achever, l’exécution du projet de construction de ladite route ne répond pas aux attentes du maître d’ouvrage. Le projet couvre un linéaire de 70 km et charrie plusieurs attentes sur le plan socio-économique dans l’Adamaoua. La mission de contrôle a déploré le non-respect du chronogramme du projet par l’entreprise China State Construction Engineering Corporation (CSCEC) et l’absence du personnel clé. Le directeur du projet a affirmé avoir effectué  des investissements qui ne sont pas du tout visibles sur le chantier, son plaidoyer consiste à énumérer les engins sur le terrain. Pendant ce temps le ministre a instruit des mesures qui permettront d’établir le constat de carence de l’entreprise. Le projet vise à construire une route revêtue entre Ngaoundere et Paro dans le but d’améliorer les conditions de vie des populations.

Autre projet, le Pont sur le fleuve Logone, de ce côté-là, l’équipe du projet est optimiste pour la livraison du projet. Le Directeur du projet, Dieudonné Zonou déclare que les travaux du pont en construction sur le fleuve Logone entre le Cameroun et le Tchad vont s’achever en décembre 2023. L’ouvrage reliera désormais le Cameroun et le Tchad via Yagoua côté Cameroun et Bongor côté Tchad. Taux de travaux réalisés à 60%. Cependant les travaux sur les voies de raccordement demanderont encore des efforts.

Au regard des ponts sur le fleuve Logone, sur le Mayo Bonéyé et sur tous les dalots, les travaux sont exécutés à près de 85% alors que les travaux routiers sont réalisés à plus de 59%. Le groupement Razel Cameroun/ Razel-BEC/SOTCOCOG s’attelle à effectuer les travaux routiers tant pour ce qui est des voies d’accès que pour les travaux dans la ville de Yagoua. Il faut dire que le projet de construction du pont sur le fleuve Logone et ses voies de raccordement entre Yagoua et Bongor est financé conjointement par l’Etat du Cameroun, le Tchad, la Banque Africaine de Développement et l’Union Européenne à hauteur de près de 74 milliards fcfa. Le projet comporte  des aménagements socio-économiques dans les deux pays, une composante facilitation du commerce et du transit, une composante études et gestion du projet. Les travaux routiers sont couverts par une enveloppe de plus de 35 milliards de fcfa et le contrôle des travaux  assuré par le groupement GAUFF GMBH & Co-Engineering KG/CIRA SA/ TechnoRoute pour un montant de près de 1,8 milliard de fcfa.

Signalons que ce projet a été perturbé par la pandémie du Coronavirus et a de ce fait connu beaucoup de blocages. Fin des travaux, juillet 2024. La revue des projets routiers des réseaux Ouest et Sud va se poursuivre jusqu’au 22 septembre prochain.

administrator

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *