• mai 20, 2024
  • Last Update mai 12, 2024 5:32 pm
  • yaoundé

NOËL EN COULEURS AU CENTRE D’ACCUEIL ET D’HÉBERGEMENT « FONKO »

NOËL EN COULEURS AU CENTRE D’ACCUEIL ET D’HÉBERGEMENT « FONKO »

 Chaque année, la promotrice de la Fondation KONI qui abrite en son sein le centre d’accueil et d’hébergement « FONKO » organise un arbre de Noel à l’occasion de la célébration des fêtes de fin d’année avec les orphelins. Du 20 au 23 décembre ces enfants ont participé à des activités organisées à Yaoundé, la boucle a été bouclée ce jour par la remise des cadeaux à ces enfants.

Des enfants épanouis a-t-on pu constater. Danses, chants, récits, jeux, les enfants du centre d’accueil et d’hébergement « FONKO » (CAH) ont démontré au public présent que malgré leur statut, eux aussi ont droit au bonheur, au plaisir. Et s’ils sont autant épanouis, c’est grâce à deux dames spéciales. Maman Julienne Nouthe, promotrice du CAH et maman Rose qui prend soin d’eux en longueur de journée. Confirmation de l’assistante sociale, par ailleurs cadre d’appui au centre social de l’arrondissement de Yaoundé 6, Zouliatou Gbetnkom : « Cela fait plus de dix ans que je connais cette fondation et à chaque édition il y a du nouveau. Nous travaillons en collaboration avec le CAH, la Fondation Koni nous aide à sécuriser certains enfants. La promotrice Julienne Nouthe est à féliciter car elle se peine beaucoup pour ces enfants. Dans tous les centres d’accueil qui existent dans Yaoundé 6, seule la FONKO enregistre de nouveaux diplômés. Pour tout dire la Fondation KONI donne du sourire aux enfants ».

Le CAH- FONKO est une œuvre sociale privée issue de la Fondation KONI association humanitaire créée en septembre 2000 pour la capacitation des enfants en détresse et les enfants en situation difficile des milieux urbains et ruraux. Le centre d’accueil contribue ainsi à l’encadrement, l’éducation, la formation et l’épanouissement de l’enfant en général et  de l’enfant en détresse en particulier. Le centre qui a pour devise Amour – Solidarité – Partage s’occupe de l’accueil et l’hébergement de enfants, le placement scolaire, le suivi et l’encadrement pédagogique des enfants, la protection des droits de l’enfant puis l’initiation des petits projets générateurs de revenus en vue de leur réinsertion sociale et économique. Les orphelins sans aucun soutien familial, les enfants abandonnés, les enfants de la rue, les enfants maltraités qui vivent au centre sont âgés de 05 à 12 ans.

Phase de remise de cadeaux par la promotrice du Centre d’accueil d’hébergement

Parlant de réalisations, la promotrice du CAH – FONKO Julienne Nouthe révèle : « 272 enfants ont été encadrés, 198 ont été réinsérés et 85 ont été encadrés en milieu ouvert. Les succès, nous en avons eu, ingénieur des travaux informatique diplôme de l’IAI, un ingénieur hydraulicien, 7 baccalauréats dont 2 GCE AL, 40 BEPC et 4 GCE OL, un CAP, 45 CEP, deux carreleurs, quatre mécaniciens dont un encore en formation. Toutefois nous avons des difficultés, la faiblesse de nos moyens, nous louons encore les locaux, les cotisations des membres sont sporadiques, la gestion des encadreurs, que dire des enfants issus de milieux socioculturels différents nécessitant encadrement spécialisé ».

La promotrice du CAH – FONKO et son équipe ne désespèrent pas, ils envisagent construire un centre pour abriter la structure, créer des activités génératrices de revenus tels que l’élevage du petit bétail, l’artisanat, la teinture, la peinture…, réinsérer professionnellement les anciens pensionnaires mais surtout mobiliser les ressources tant humaines, financières, matérielles pour rendre le CAH – FONKO autonome.  

administrator

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *