• juillet 21, 2024
  • Last Update juillet 20, 2024 8:24 pm
  • yaoundé

La Centrale de Traitement des Produits Apicoles sortira bientôt de terre à Ngaoundal dans la région de l’Adamaoua au Cameroun

La Centrale de Traitement des Produits Apicoles sortira bientôt de terre à Ngaoundal dans la région de l’Adamaoua au Cameroun

Une journée radieuse ce vendredi à Ndéré, à Ngaoundal pour les autorités administratives à la tête le Sous-Préfet de Ngaoundal Timothée 2 Etyzok Milla, autorités traditionnelles, autorités religieuses, les invités et les populations de Ngaoundal et ses environs. Ngaoundal vient d’être choisi pour abriter la toute première centrale de traitement des produits apicoles. Une initiative de GUIDING HOPE, en français Guide d’Espoir, un établissement créé en 2006 dont la mission est de guider les espoirs des petits producteurs et de tous ceux impliqués dans la filière apicole qui a pour promoteur Michael Tchana Njikeu. 

Il dévoile à actu24.info : « Nous travaillons avec près de 10 000 petits producteurs, près de 1500 apiculteurs avec les cartes d’identité apicoles, 80 chefs de collecte, 04 directeurs de collecte. Nous sommes 15 travailleurs internes dont 07 hommes et 08 femmes. Cette centrale est un espace où l’on pourra extraire et traiter la cire d’abeille dans les normes et les standards internationaux ». Le choix de la localité de Ngaoundal n’est pas un fait du hasard : « C’est le centre de l’Adamaoua où tous les produits peuvent facilement être expédiés avec des voies de communication et de transport accessibles vers Yaoundé et Douala ».

Le maire de Ngaoundal, Mohamadou Sani apprécie le travail des producteurs : « Je ne m’attendais pas à voir ce genre de formation, ils nous ont emmené à l’intérieur voir la cire déjà produite. C’est aujourd’hui que j’apprends que Ngaoundal est la première ville productrice de la cire. Les apiculteurs doivent donc s’organiser en groupe pour mieux exploiter cette opportunité. Je profite de l’occasion pour dire aux partenaires de nous faire confiance car nous allons les accompagner ».

Cette centrale de traitement des produits apicoles permettra de centraliser toutes les productions au Cameroun dans l’optique de procéder à un traitement selon les standards internationaux vers le marché international et pourquoi pas local si le besoin se fait ressentir. On pourra estimer l’exportation pour un début à près de 150 tonnes de cire d’abeilles équivalent à 1500 tonnes de miel.

Démonstration de l’extraction de la cire par la promoteur de Guide d’Espoir

D’après Michael Tchana Njikeu, il est important pour Guiding Hope spécialisé dans la production et la commercialisation des produits de la ruche dont la cire d’abeilles, le miel et la propolis, d’accroître la qualité et la quantité des produits afin d’améliorer le revenu des apiculteurs producteurs.

Au terme de la visite de trois jours, le Coordonnateur National du Projet Biologique Innovation Afrique GIZ, Mambo OKENYE est plutôt satisfait des prouesses de Guiding Hope

Guide d’Espoir compte poursuivre ses objectifs avec la création des marques de distinction et d’excellence suivant les normes internationales (Miel Royal, Honey Miel drink, Honey Miel, Yoways etc.) ; l’optimisation de la qualité et la traçabilité de leurs produits certifiés aux normes internationales ; la commercialisation et la promotion de leurs produits à l’échelle internationale puis la mise sur pied de la coopérative des apiculteurs avec pour vision de toujours valoriser au travers des marques, les produits et les producteurs de l’Afrique en miniature.

Le satisfecit de Richard AISSOU , contrôleur interne GUIDING HOPE NGAOUNDAL après la descente dans le rucher pour la collecte du miel dans les ruches modernes à Meiganga et arrêt dans la MIELLERIE
administrator

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *