• juillet 21, 2024
  • Last Update juillet 20, 2024 8:24 pm
  • yaoundé

Cameroun : Beka Gotto accueille des partenaires internationaux WELEDA  et NOREVO, GIZ et GUIDING HOPE

Cameroun : Beka Gotto accueille des partenaires internationaux WELEDA  et NOREVO, GIZ et GUIDING HOPE

L’apiculture est une branche de l’agriculture qui consiste en l’élevage d’abeilles mellifères pour exploiter les produits de la ruche, principalement du miel mais également la cire, la gelée royale, le pollen et la propolis, voire le venin d’abeille. C’est pour découvrir cela que GUIDING HOPE a invité ses partenaires internationaux WELEDA et NOREVO, GIZ dans le but de toucher du doigt les réalités sur le terrain.

Un accueil chaleureux réservé à la délégation internationale venue d’Allemagne et de Yaoundé à Beka Gotto qui est à la fois un canton et un village situé dans le département du Djerem, dans la commune de Ngaoundal, dans la région de l’Adamaoua. Des invités émerveillés par l’animation des groupes de danses et la visite du palais.

Accueil des populations dans une ambiance chaleureuse
Groupe de danse jeunes filles du village

Ensuite, les invités ont assisté à la fabrication des ruches traditionnelles, ont procédé à la récolte du miel, pour finir la filtration de ce liquide marron.

Fabrication ruche traditionnelle

L’après-midi les partenaires internationaux se sont entretenus avec les femmes de la zone pour la plupart cultivatrices, mais surtout qui aident leurs époux dans leur activité de l’apiculture. Evidemment les difficultés ne manquent pas.

Aissatou , cultivatrice
LARBA , apicultrice
Anja TESCHNER, conseillère technique Bio Innovation Afrique GIZ Allemagne apprécie l’engagement des apicultrices

Signalons qu’en 1967 le village Beka Gotto comptait 798 habitants, principalement des Gbaya. À cette date il disposait d’un marché périodique, d’une école publique à cycle complet et d’un dispensaire public.
Lors du recensement de 2005, 14 948 personnes, parmi lesquelles 7 331 hommes et 7 617 femmes, ont été dénombrées dans le canton et 2 651 dans le village.

Les principales communautés ethniques qui s’y trouvent sont les Peuls et les Gbaya. Ces populations vivent essentiellement de l’agriculture. Les principales cultures qui y sont pratiquées sont le maïs, le manioc et l’arachide. En outre, l’élevage fait partie du quotidien de ces populations, notamment des Peuls.

Quant aux richesses naturelles, le sous-sol du village Beka Gotto regorge d’importantes ressources minières de toutes sortes. On y trouve, entre autres, de l’or, des saphirs et du quartz, sans oublier le miel substance sucrée élaborée par les abeilles à partir de nectar, un miel de qualité à vil prix.

administrator

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *