• mai 20, 2024
  • Last Update mai 12, 2024 5:32 pm
  • yaoundé

Des recherches sur le VIH/Sida, les hépatites virales, les IST, la tuberculose et les maladies infectieuses émergentes évoluent positivement avec l’ANRS

Des recherches sur le VIH/Sida, les hépatites virales, les IST, la tuberculose et les maladies infectieuses émergentes évoluent positivement avec l’ANRS

En vue de démystifier le domaine de la recherche et de présenter les opportunités dont peuvent bénéficier les chercheurs, les étudiants ou les enseignants, le Site ANRS/MIE Cameroun a organisé ce mardi une Journée Portes Ouvertes (JPO) dans ses locaux situés au sein de l’hôpital central à Yaoundé. Le Site ANRS/MIE Cameroun en tant que centre de recherche regorge  des métiers purement scientifiques et d’autres pas tels que comptable, responsable administratif et financier, secrétaire de direction, responsable de la communication entre autres.

De 9h à 16h, les élèves, les étudiants, les chercheurs, les enseignants, le personnel médical, les journalistes, le grand public ont pu être édifiés sur les divers métiers qui gravitent autour de la recherche ainsi que les parcours académiques et les compétences y relatifs. De CREMER à la salle de service qualité, en passant par des projets de recherche, le tour a été fait. Au terme de la visite de cette JPO ces quelques étudiants se sont confiés à actu24.info. Audrey Kenmegne, étudiante à la Faculté de médecine à Dschang, était dans la salle CREMER où on lui a présenté des recherches sur la Covid et le VIH/Sida : « J’ai trouvé ces présentations très intéressantes avec les innovations enregistrées et les avancées surtout sur le VIH. Pour la Covid j’ai constaté qu’il y a deux types ce que j’ignorais » ; Grâce Ada, étudiante en kinésithérapie dans une école de formation à Batchenga dans le département de la Lékié, région du Centre, a elle aussi apprécié les progrès réalisés dans ces domaines.

Quant à Ulrich Deugoue, étudiant aussi en kinésithérapie dans un institut à Mfou, a réalisé qu’il y a des projets de recherche porteurs très avancées au Cameroun et aimerait s’y lancer. Passionné par la recherche, son passage à l’ANRS l’encourage davantage. Il a du reste découvert qu’il existe des différents types de Coronavirus et qu’il y a de nobles avancées dans le traitement du VIH/Sida.

C’est clair le Site ANRS /MIE Cameroun est un acteur majeur de la recherche au Cameroun, il apporte un appui multiforme aux chercheurs juniors et seniors, aux étudiants et aux enseignants. Le site propose une mise en œuvre des projets de recherche, une formation aux bonnes pratiques cliniques et à l’éthique de la recherche, le financement des projets, l’accueil des stagiaires puis une bibliothèque ouverte aux étudiants et chercheurs.

Marie Varloteaux, expert technique internationale à l’ANRS depuis 2018 nous éclaire sur cette Journée Portes Ouvertes : « Cette JPO est une occasion de présenter nos travaux de recherche que nous menons depuis 2005, présenter aussi les différents métiers de la recherche. Nous avons un projet particulier qui a eu un réel impact sur les populations, le projet NAMSAL. Un projet de recherche qui a duré 5 ans, en 2019  il a changé les recommandations internationales de l’OMS en première ligne mais aussi au niveau du Cameroun. Il est donc important bien que complexe de faire comprendre aux décideurs l’intérêt des résultats de recherche pour l’implémentation dans les programmes nationaux ».

Il faut dire que le site a un centre de coordination et de recherche qui favorise les échanges entre les chercheurs. Il accueille les étudiants, les chercheurs, les enseignants, les professionnels de la santé, les associations des personnes vivant avec le VIH tout en offrant certaines facilités pour leurs travaux à savoir : connexion internet, salle de réunion centre de data managers.

Pour mémoire, le Site ANRS/MIE Cameroun a été créé le 25 janvier 2005 à la suite d’un protocole d’accord renouvelé le 16 décembre 2021, entre l’ANRS/MIE d’une part, le Ministère de la Santé Publique et le Ministère de la Recherche Scientifique et de l’Innovation d’autre part. Le Site a pour mission l’animation, l’évaluation, la coordination et le financement de la recherche sur le VIH/Sida, les hépatites virales, les IST, la tuberculose et les maladies infectieuses émergentes.

administrator

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *