• mai 20, 2024
  • Last Update mai 12, 2024 5:32 pm
  • yaoundé

Des réalisations concrètes à Elections Cameroon ces derniers mois

Des réalisations concrètes à Elections Cameroon ces derniers mois

Elles ont été dévoilées à Yaoundé, la capitale du Cameroun au cours de la quatrième session ordinaire du conseil électoral au titre de l’exercice 2021 par le président du conseil électoral, président d’Elections Cameroon, Dr Enow Abrams Egbe.

Il y a quelques jours, la direction générale des élections a parachevé l’élaboration du manuel des procédures administratives et financières. Un manuel qui permettra à terme d’asseoir définitivement des mécanismes plus rigoureux et les indicateurs d’un fonctionnement harmonieux pour une gestion saine des ressources de l’institution. Sa mise en œuvre fera l’objet d’une vulgarisation interne suivie des formations en cascade tant au niveau central que des dénombrements territoriaux en vue d’une parfaite appropriation de tous les acteurs et intervenants de la chaîne d’activités à Elections Cameroon.

Les formations, Elecam en a organisé un bon nombre. Après les restructurations de leur organigramme et les nominations des responsables faites aux mois de juillet et août derniers, une centaine de personnels d’encadrement a bénéficié de ces formations axées sur des modules variés, pratiques et denses. Lesdites formations ont couvert des espaces clés tel que la rigueur budgétaire et financière, la biométrie électorale moderne, la gestion prévisionnelle des ressources humaines et un accent particulier a été mis sur l’intégrité électorale et l’audit de pratiques électorales défectueuses. En fait l’objectif est d’arrimer progressivement Elecam aux normes internationales afin d’espérer remplir le maximum de cases dans les objectifs de développement fixés par le gouvernement et pouvoir satisfaire dans la mesure du possible les attentes des concitoyens.

Sur le plan de la coopération plusieurs accords de principe ont été renouvelés auprès de quelques organisations partenaires parmi lesquelles l’Union Européenne, le Commonwealth via le financement australien, l’Organisation Internationale de la Francophonie, l’Union Africaine et l’Agence Internationale d’Aide au Développement (USAID) afin de bénéficier d’appuis multiformes visant le renforcement continu des capacités institutionnelles d’Elecam en prévision du cycle électoral 2023 – 2025.

Pour le président du conseil électoral, par ailleurs président d’Elections Cameroon, Dr Enow Abrams Egbe déclare : «  L’objectif est de concrétiser avant la fin du 1er trimestre 2022 au moins quatre conventions bilatérales ou multilatérales dont l’un des produits phares sera la création d’un Centre de Recherche et de Formation en Administration Électorale qui bénéficie aussi bien aux administrateurs électoraux déjà opérationnels, qu’aux jeunes diplômés désirant enrichir leurs connaissances pratiques avec l’espoir d’embrasser plus tard une carrière dans ce domaine ».

Dr Enow Abrams Egbe, président du conseil électoral

En 2022, au-delà d’élargir l’assiette électorale et d’offrir au personnel d’Elecam de meilleures conditions de travail, les membres du conseil électoral comptent se focaliser sur la négociation et l’obtention en marge du contrat en cours le renouvellement du parc biométrique dont les équipements et les systèmes intégrés sont pour la plupart en fin de cycle de vie; généraliser et concrétiser les acquisitions d’espaces devant abriter les infrastructures des démembrements territoriaux d’Elecam dans l’optique de juguler les grosses dépenses locatives et d’accroître à long terme leur patrimoine immobilier; finaliser le processus le renouvellement des accords de partenariats et de coopération  en vue non seulement d’accroître leur visibilité tant à l’échelle nationale qu’internationale mais aussi d’opérationnaliser les plateformes de dialogue entre les acteurs du processus électoral de la base au sommet puis mettre sur pied en prévision du cycle électoral 2023 – 2025 un plan de formation continue, intense et rigoureuse destinée à capaciter les personnels d’encadrement et d’exécution, afin de les arrimer aux standards internationaux en matière d’intégrité électorale et de prévention des risques liés aux pratiques électorales défectueuses.

Les administrateurs électoraux ont donc le devoir de garder foi aux institutions de la république, et d’affirmer qu’en dépit de la conjoncture actuelle, rien n’est insuffisant pour soutenir l’action gouvernementale et la recherche permanente de l’intérêt général. Au Dr Enow Abrams Egbe d’inviter ses collègues à faire preuve de réserve, de tolérance, d’assiduité habituelle au travail, du sens de l’État et de la foi des valeurs républicaines en vue de consolider les fondamentaux d’une jeune démocratie.

Pendant cette quatrième session ordinaire du conseil électoral, le rapport trimestriel des activités d’octobre à décembre 2021 à Elecam a été examiné, le plan d’action de l’exercice2022 de la direction générale des élections a été présenté, et les termes de référence de la descente sur le terrain des membres du conseil électoral du 10 au 25 janvier 2022 ont été validés.

administrator

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *