• mai 20, 2024
  • Last Update mai 12, 2024 5:32 pm
  • yaoundé

Le Secrétaire Général de la Présidence de la République sur les sites de Olembe

Le Secrétaire Général de la Présidence de la République sur les sites de Olembe

A quelques jours de la tenue de la CAN TOTAL ENERGIES 2021 au Cameroun, le Ministre d’Etat, Secrétaire Général à la Présidence de la République (SGPR), Ferdinand Ngoh Ngoh a décidé de faire un tour sur les sites des logements sociaux à Olembe le 02 décembre dernier.  A ses côtés le Ministre de l’Habitat et du développement urbain (MINHDU) Célestine Ketcha Courtes et le directeur général de la Société Immobilière du Cameroun (SIC) Ahmadou Sardouana.

« Ce qui m’intéresse sur ces sites, c’est le travail qu’il y a encore à faire et non ce qui est déjà fait ». C’est en ces termes que le SGPR Ferdinand Ngoh Ngoh s’adressait au ministre de l’Habitat et du Développement Urbain quand elle essayait de présenter l’état des lieux des 10000 logements sociaux et l’aménagement de 50000 parcelles constructibles. Certaines acquises par des individus déjà détenteurs de titres fonciers remis par le Ministère des Domaines, du Cadastre et des Affaires Foncières . Surpris sur les lieux de constater comment des privés peuvent s’accaparer aussi facilement des domaines privés de l’Etat et avoir en leur possession des titres fonciers s’est interrogé dans l’anonymat un cadre du MINHDU.

Le Ministre d’Etat, SGPR et sa délégation ont commencé leur visite par les logements sociaux camerounais où l’on a constaté que nombre d’immeubles nécessitaient une bonne quantité de couches de peinture. Que dire au sein des appartements qui ont besoin de réfection. Des logements sociaux loin d’être accessibles aux populations aux revenus moyens et on serait prêt à dire que ces logements sociaux ont été construits pour des personnes riches. Si vous n’avez pas au moins 19 millions pour acheter un appartement T3 (3 chambres à coucher), il est préférable de s’abstenir.

Un aperçu des logements sociaux construits par les PME camerounaises

Deuxième étape, les logements sociaux chinois. Un vaste programme gouvernemental de 10000 logements sociaux lancé depuis 2010. Onze ans plus tard on se rend compte que tout n’est pas au top. Du travail reste à faire. Que dire du centre de santé d’Olembe? Ce fut la troisième et dernière étape de la visite du ministre d’Etat, SGPR. Un centre de santé abandonné à lui-même, dans un état pas du tout beau à voir. Autant de choses que le gouvernement a pris en compte et verra comment le rendre opérationnel afin que les populations des environs puissent se consulter au sein de ce centre.

Le SGPR a donné les dernières recommandations au ministre de l’Habitat et du Développement urbain s’en est allé pas totalement satisfait. La ministre Célestine Ketcha Courtes a donc quelques semaines pour relever le défi. Disons le, la CAN TOTAL ENERGIES 2021 n’est plus loin.

administrator

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *