• mai 20, 2024
  • Last Update mai 12, 2024 5:32 pm
  • yaoundé

L’AUTOROUTE YAOUNDÉ – NSIMALEN BIENTÔT OUVERTE

L’AUTOROUTE YAOUNDÉ – NSIMALEN BIENTÔT OUVERTE

Le ministre de l’Habitat et du Développement Urbain Célestine Ketcha Courtes a effectué une visite d’inspection et d’évaluation sur les lieux le 06 décembre dernier. Pour la patronne de l’habitat, il a été question d’attirer l’attention de l’entreprise chinoise qui gère le chantier de le livrer avant la CAN TOTAL ENERGIES CAMEROUN 2021.

En juillet 2021, les travaux semblaient être exécutés à 90%, aujourd’hui on parle de 97%. On comprend donc la raison pour laquelle le ministre de l’Habitat ne peut dormir tranquille. Pourtant l’entreprise chinoise en charge des travaux China Communication Construction Company (CCCC) avait promis livrer l’autoroute en novembre 2021. Avec un climat capricieux, les pluies sensé être finies s’invitent sur le chantier alors qu’elles ne sont pas attendues, ne facilitent pas les choses. Autre désagrément, la pandémie de la COVID 19 qui a contribué au retard de la livraison du matériel commandé à l’étranger.

Il était donc nécessaire de descendre sur le terrain pour détecter les manquements. Célestine Ketcha Courtes a prescrit l’accélération des travaux et le nombre des équipes qui doit augmenter en vue de rattraper les jours de retard. Elle a remercié les hommes de médias pour leur présence : « Je suis rassurée que cette belle infrastructure que le président de la république offre aux camerounais et aux côtés des grandes infrastructures hospitalières, hotellières et sportives que nous avons dans notre pays à la faveur de la CAN, cette autoroute la section courante est achevée, il reste le raccordement à Ahala. Vous voyez que malgré les pluies le chantier avance ». Au ministre de l’Habitat et du Développement Urbain de conclure que l’autoroute Yaoundé – Nsimalen sera bel et bien ouverte au public avant la CAN TOTAL ENERGIES CAMEROUN 2021.

Un aperçu de l’autoroute Yaoundé Nsimalen

L’entreprise chinoise a promis de faire tout son possible pour livrer le plus rapidement possible les travaux de chaussée au niveau du 2ème échangeur Mvan, le raccordement de l’échangeur Ahala, les aménagements au rond-point Nsimalen et la signalisation.

La section rase campagne des travaux débutée en 2014 est évaluée à environ 100 milliards de Fcfa.

La CAN n’est plus loin, l’entreprise chinoise doit faire vite à 32 jours de la grande messe footballistique africaine.     

administrator

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *