• mai 24, 2024
  • Last Update mai 12, 2024 5:32 pm
  • yaoundé

PARTENARIAT SCELLE ENTRE L’HÔPITAL DE REFERENCE DE SANGMELIMA ET ELECTRONIC HEALTH NETWORK CAMEROON

PARTENARIAT SCELLE ENTRE L’HÔPITAL DE REFERENCE DE SANGMELIMA ET ELECTRONIC HEALTH NETWORK CAMEROON

Les deux structures ont signé le 1er décembre dernier à Sangmelima dans la région du Sud Cameroun une convention de partenariat portant sur la mise en valeur du plateau technique et de l’expertise médicale de l’hôpital.

L’Hôpital de Référence de Sangmelima représenté par son directeur le Pr Dominique Noah Noah, et Electronic Health Network Cameroon qui a à sa tête le Dr Gilles Martin Londji par ailleurs conseiller médical, ont signé le 1er décembre 2021 une convention de partenariat portant sur la mise en valeur du plateau technique et de l’expertise médicale de l’hôpital à travers le transfert et la prise en charge des patients de la zone CEMAC en particulier et des autres pays en général. Les deux parties s’engagent ainsi à coopérer de bonne foi et sans réserve conformément aux dispositions de la présente convention de partenariat, notifier les défaillances à l’encontre de l’une ou de l’autre partie.

Gilles Martin Londji en veste grise et Dominique Noah Noah en blouse blanche

Quant à l’enteprise Electronic Health Network Cameroon, il doit s’engager à prendre tous les contacts disponibles auprès des pays de la zone CEMAC et les autres pour le transfert des patients pour l’hôpital, s’assurer de la bonne prise en charge des patients mais surtout de s’assurer que les patients pourront s’acquitter de leurs engagements financiers auprès de l’hôpital.

Signalons que l’Hôpital de Référence de Sangmelima (HRS) a organisé des Journées Portes Ouvertes pendant trois jours du 16 au 18 novembre dernier où l’on a enregistré plus de 800 patients consultés ; 50 opérations de hernies. Les services qui ont été les plus sollicités sont la cardiologie, l’ophtamologie et l’oto-rhino laryngologiste (ORL). Les patients qui ont fait le déplacement venaient de Yaoundé, Metet, Bengbis, Oveng, Meyomessala, Meyomessi, Zoétélé, Mvangan.

Une nouvelle ère pour cet hôpital lorsqu’on sait qu’il est resté longtemps dans l’anonymat, pas de soins de qualité et absence de spécialistes qui mettaient constamment la vie des populations en danger.

administrator

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *