• mai 25, 2024
  • Last Update mai 12, 2024 5:32 pm
  • yaoundé

Des Cadres Techniques des Centres d’Incubation du Ministère de l’Elevage, des Pêches et des Industries Animales à l’école de l’utilisation de l’outil GERME Agropastoral

Des Cadres Techniques des Centres d’Incubation du Ministère de l’Elevage, des Pêches et des Industries Animales à l’école de l’utilisation de l’outil GERME Agropastoral

La formation qui a officiellement ouvert ses portes ce 17 octobre 2023 dans un hôtel de la ville d’Edéa dans le département de la Sanaga Maritime, région du Littoral, a pour objectif général de permettre aux participants d’acquérir les compétences requises pour former, selon la méthodologie GERME, des entrepreneurs en activité qui souhaitent améliorer la gestion et/ou développer leur entreprise. C’est dans le cadre du Projet de Relance de l’Entrepreneuriat agropastoral Durable (PREA) qui bénéficie de l’assistance du Bureau International du Travail (BIT). La cérémonie d’ouverture a été présidée par le Délégué Régional du Littoral, Dr Victor Viban en présence de la responsable de Cellule de l’Enseignement et de la Formation Zootechnique, vétérinaire et halieutique au MINEPIA, Dr Gaëlle Nathalie Tinak, du coordonnateur du Projet de Relance de l’Entrepreneuriat Agropastoral Durable(PREA), Benjamin Claude Mvolo Bessala, de la Cheffe d’antenne N°2(Littoral et Sud-Ouest) du PDCVEP, Mme Tenguh Epse Fokam.

Plusieurs thèmes au centre de la formation qui s’achève le 27 octobre prochain, à savoir : la promotion de la méthodologie GERME ; l’identification et la sélection des candidats à la formation, selon les normes GERME ; l’organisation et l’animation d’un Séminaire de Formation d’Entrepreneurs potentiels (SFEP) ; l’apprentissage chez les adultes ; l’ingénierie de la formation GERME ; l’animation du Jeu d’Entreprise GERME ; le suivi des entrepreneurs potentiels ;  le genre, femmes et entreprenariat ; la formalisation des entreprises au Cameroun ; l’organisation et l’animation d’un séminaire de formation des entrepreneurs Germe Agropastoral qui comprend les modules de formation tels que : estimation des coûts, marketing, tenue des registres comptables, approvisionnement et gestion des stocks, planification pour votre entreprise, personnel et productivité ; l’apprentissage chez les adultes ; les méthodes de suivi.

Dans le cadre de la mise en œuvre du Projet de Développement des Chaînes de Valeur de l’Elevage et de la Pisciculture (PDCVEP), il a été convenu de déployer les outils TRIE Agropastoral, CREE Agropastoral et GERME Agropastoral respectivement aux stades de pré incubation, incubation et post-incubation des jeunes agri preneurs. Après des discussions avec les responsables de l’Unité de Coordination du PDCVEP (UCP), des sessions de formation pour l’utilisation des outils GERME seront dispensées aux formateurs des CIJA.

L’objectif à terme étant de les certifier comme Formateurs GERME afin que ces derniers soient aptes à accompagner 350 jeunes agri preneurs pour : (i) le choix de leur projet d’entreprises (avec l’outil TRIE), (ii) l’élaboration de leur plan d’affaires (avec l’outil CREE) et la gestion de leur entreprise (avec l’outil Germe).

A cet effet, le PDCVEP a procédé au préalable à une mission d’identification et de sélection des centres de formation du MINEPIA pouvant abriter les incubateurs d’entreprises. Au terme de cette mission, dix centres de formation ont été sélectionnés et une liste de 75 formateurs de ces structures identifiés. Après des discussions avec les responsables de l’Unité de Coordination du PDCVEP (UCP), il a été convenu d’organiser des sessions de formations pour l’utilisation des outils GERME à 25 de ces formateurs. L’objectif à terme étant de les certifier comme formateurs GERME.

Suivant une approche participative et inclusive, le PDCVEP implique de nombreux partenaires dans la mise en œuvre du projet. Sur cette base, le PDCVEP et l’Organisation Internationale du Travail (OIT) ont signé le 23 février 2022 un contrat de partenariat par lequel cette dernière apporte une assistance technique à travers le Projet d’appui à la Relance de l’Entreprenariat Agricole Durable (PREA). L’objectif est de contribuer à la consolidation de la croissance inclusive en offrant les possibilités aux jeunes hommes et femmes agri preneurs de créer et de mieux gérer les entreprises et les coopératives durables dans les filières bovine, porcine et piscicoles.

Le changement attendu de l’intervention de l’OIT permettra que les « centres d’incubation offrent davantage des services efficaces de création et de développement de TPE/PME durables au profit des jeunes agri preneurs dans les chaines de valeur ciblées par le PDCVEP ». Plus spécifiquement, le PREA va développer et mettre en œuvre des programmes holistiques de renforcement des compétences des centres d’incubation à offrir davantage des services efficaces de création et de développement d’entreprises durables aux jeunes agripreneurs dans les chaines de valeur du PDCVEP et contribuer à améliorer leurs revenus.

Dans son approche de renforcement des capacités entrepreneuriale, l’OIT a mis au point le programme GERME (Gérer Mieux Votre Entreprise). Le programme GERME est un programme de formation en gestion élaboré par l’OIT et adressé aux structures d’appui aux micros et petites entreprises dans les pays en développement. Il utilise une méthode pédagogique participative d’apprentissage à travers des jeux d’entreprise et encourage les apprenants à agir à travers des plans d’actions formulés par leur soin à la fin de la formation.

Au terme de la formation, il est attendu que 26 cadres techniques des centres d’incubation du MINEPIA, des 4 antennes régionales du PDCVEP, de l’UCP du PDCVEP et services centraux du MINEPIA soient formés à  l’ingénierie de la formation GERME ;  l’utilisation de l’outil Germe Agropastoral ; la formalisation des entreprises dans le secteur de l’élevage et de l’aquaculture au Cameroun.

Signalons que le PDCVEP a pour ambition de faire participer activement le sous-secteur élevage et pêche à la consolidation d’une croissance économique génératrice d’emplois décents et de revenus substantiels au monde rural. L’objectif global du projet est de contribuer de manière inclusive à l’amélioration de la sécurité alimentaire et nutritionnelle et à la réduction de la pauvreté dans sa zone d’intervention.

administrator

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *