• mai 20, 2024
  • Last Update mai 12, 2024 5:32 pm
  • yaoundé

Axe Mora-Dabanga-Kousseri: l’entreprise démarre les travaux sur la première section

Axe Mora-Dabanga-Kousseri: l’entreprise démarre les travaux sur la première section

Le démarrage des travaux de reconstruction de la route Mora-Dabanga-Kousseri a débuté avec les travaux sur la première section Mora-Tchakamari. Sur le site, l’entreprise SOTCOCOG est installée. Le projet s’exécute en plusieurs sections et le processus d’attribution des autres sections est engagé.

Mora est une commune du Cameroun située dans le département du Mayo-Sava, à proximité de la frontière avec le Nigeria. Dabanga est une localité située dans le département du Logone-et-Chari, au sud du Lac Tchad à la frontière avec le Tchad. Elle fait partie de la commune de Logone-Birni et du canton de Kalakafra. Quant à kousséri, cest une commune du Cameroun située dans le département du Logone-et-Chari, dont elle est le chef-lieu, elle est limitée au nord et à l’est par le fleuve Logone, au sud par l’arrondissement de Logone-Birni et à l’ouest par l’arrondissement de Makary. Toutes ces villes sont dans l’Extrême-Nord.

Il faut dire que depuis 2014, le Cameroun est l’objet d’attaques perpétrées par des groupes armés. Les attaques et les menaces récurrentes continuent de provoquer des déplacements de populations vivant dans la région de l’Extrême-Nord. Du fait de sa situation géographique et culturelle, notamment sa proximité avec le Nigéria et le Tchad, la région a subi des dégâts matériels et humains importants. Il est ainsi important pour le ministère des Travaux Publics de s’y attarder particulièrement d’où le démarrage des travaux.

Le Secrétaire Général de la région de l’Extrême-Nord a donc présidé le 26 mars dernier, une réunion regroupant plusieurs acteurs du projet, à l’effet d’assurer l’accompagnement des responsables administratifs et sécurité du projet. Cette réunion intervient alors que les premiers contrats ont été signés pour la construction de la section Mora-Tchakamari il y a un peu plus de deux mois. Une visite du site en présence du Préfet du Mayo Sava a permis de constater que la carrière de SOTCOCOG est fonctionnelle, de même que la centrale d’enrobés.

Dans l’ensemble, toutes les mesures sont prises pour un démarrage effectif des travaux ce 1er avril 2024, conformément au planning des travaux élaborés par l’entreprise. La structure de chaussée à construire est composée d’une couche de fondation sur un sol amélioré au ciment, une couche de base en grave bitume et une couche de roulement en béton bitumineux.

La reconstruction de la route Mora-Babanga-Kousseri est sectionnée en cinq lots et les travaux y afférents doivent e dérouler simultanément, au fur et à mesure de l’attribution des marchés. Pour les lots 2,3,4,5 allant de Tchakamari à Kousseri, y compris le pont de Tildé (180 ml) en structure mixte béton-acier, la structure de chaussée prévoit une couche de fondation à base de recyclage de matériaux in situ et d’apport en grave concassée non traitée, une couche de base en grave bitume et une couche de roulement en béton bitumineux. Ce projet cofinancé par l’Etat du Cameroun et la Banque Mondiale, va en outre permettre d’aménager 200 km de routes communales le long de l’itinéraire.

SOURCE : CELLULE DE COMMUNICATION DU MINTP

administrator

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *