• mai 24, 2024
  • Last Update mai 12, 2024 5:32 pm
  • yaoundé

Maman Madeleine Nana repose désormais en paix sur sa terre natale à Baloumgou

Maman Madeleine Nana repose désormais en paix sur sa terre natale à Baloumgou

Za Maah, Nza’amac, Mèssah sont les petits noms affectés à maman Madeleine Nana passée de vie à trépas le 25 novembre dernier à Yaoundé. Inhumée ce 21 janvier 2023, ses enfants biologiques, ses enfants adoptifs, les membres de sa famille gardent d’elle une femme plein d’amour à donner, une grande conseillère, gentille, généreuse, travailleuse, pieuse. Les autorités religieuses, les autorités administratives, les membres du gouvernement, les membres de la famille, amis, connaissances, journalistes entre autres ont tenu à lui dire « ADIEU », dernier hommage tenu sur l’esplanade de l’école publique de Baloumgou, un village situé dans le département des Hauts-Plateaux dans la région de l’Ouest.

Les autorités religieuses de diverses obédiences
Les membres du gouvernement
Les chefs supérieurs de la région de l’Ouest
La fille ainée de la défunte Maiffo Napse Justine Claudine témoigne

 » Mèssah! Ma tendre mère, tu as apporté la lumière dans mes obscurités, la consolation et le réconfort dans mes peines. Tu m’as appris les plus belles valeurs de la vie : l’humilité, l’altruisme, le travail et surtout la simplicité de coeur. J’aurais souhaité que tu restes encore un peu de temps pour que je puisse m’occuper de toi, pour que je puisse t’aimer et te rendre heureuse. J’aurais décroché la lune pour te voir encore auprès de moi, hélas… Mèssah, MERCI, MERCI, MERCI je t’aime ».

Le fils de la défunte le Colonel Jackson Kamgain, son épouse Solange Kamgain à ses côtés

Son fils également son père, son grand-père déclare que sa modestie n’aurait pas supporté qu’on qualifie sa mère de personne exceptionnelle et pourtant elle l’était :  » Tu étais une maman simple qui ne cherchait ni la lumière, ni la gloire. Tu as su supporter toutes les épreuves de la vie face auxquelles plusieurs auraient craqué. Tu n’as eu ni une enfance, ni une adolescence, ni une vie d’adulte facile. Tu as toujours pris la vie du bon côté sans soutien particulier, à l’aide de tes dix doigts et à la force des poignets comme tu aimais le dire, réussi à éduquer et former seule tes enfants, tous tes enfants car tu en avais partout. En ce moment où tu changes d’environnement, le malheur de ne plus te voir physiquement ne me fait pas oublier le bonheur immense de t’avoir eue comme mère car tu as mis beaucoup de vie dans tes années de vie sur terre. Le partage, l’humilité de ne pas se croire supérieur aux autres humains, la sagesse de se taire face à l’immaturité de certaines personnes, le courage d’affronter toutes les situations et la détermination de chercher à élever les autres au lieu de les écraser, sont des valeurs que tu m’as apprises et que je pratique au quotidien. Reposes en paix maman ».

Une partie du concert de musique et animations diverses en soirée, après l’inhumation de Maman Madeleine NANA
Œuvres d’art réalisées par cette jeune artiste au milieu
Les spectateurs présents au concert
administrator

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *