• mai 24, 2024
  • Last Update mai 12, 2024 5:32 pm
  • yaoundé

L’INDIGNATION DES MEMBRES DE LA PLATEFORME INCLUSIVE SOCIETY FOR PERSONS WITH DISABILITIES

L’INDIGNATION DES MEMBRES DE LA PLATEFORME INCLUSIVE SOCIETY FOR PERSONS WITH DISABILITIES

Suite à la bousculade du 24 janvier 2022 au stade d’Olembe à Yaoundé, parmi les huit victimes, une personne vivant avec un handicap est passée de vie à trépas, Véronique Dorothée Djilo, professeur des Lettres classiques au lycée d’Essazok, trépasse ainsi pour son patriotisme, elle qui a choisi d’aller supporter l’équipe nationale en cette CAN TotalEnergies Cameroun 2021. Les personnes handicapées constatent la non prise des mesures pour faciliter l’accès au stade aux personnes à mobilité réduite. Lire le communiqué de la directrice exécutive de la Plateforme nationale des Organisations de Promotion, de l’Inclusion des Personnes Handicapées, Emmanuelle Flaure Virginie Tchotchom.

COMMUNIQUE

Au cours de la bousculade au stade d’OLEMBE le lundi 24 janvier 2022, la nommée DJILO Véronique Dorothée, handicapée moteur, Professeur au Lycée d’ESSAZOK a trouvé la mort alors qu’elle manifestait comme tous les autres citoyens son patriotisme en allant supporter les Lions indomptables.

Suite à cet incident malheureux, Les personnes handicapées du Cameroun tout en adressant les condoléances à la famille si durement éprouvée, ont tout de même le regret de constater et de dénoncer l’absence des mesures nécessaires devant faciliter l’accès au stade aux personnes à mobilité réduite selon les dispositions pertinentes du décret d’application de la loi 2010/002 relative à la protection et promotion des personnes handicapées en son article 24 en matière d’accès des personnes handicapées aux activités sportives et aux loisirs qui stipule que : « l’Etat veille  à l’aménagement des complexes culturels ou sportifs, les sites touristiques, les centres artistiques, ainsi que les stades, espaces et aires de jeux publics, par des équipements spécifiques, des passages appropriés et des places réservées permettant aux personnes handicapées d’y accéder aisément et de bénéficier des activités et services desdites institutions… » 

Bien plus, les personnes handicapées ont le regret de constater que le rapport produit par le COCAN en date du 28 Janvier 2022, dans les mesures correctives prises par le Gouvernement ne fait aucunement mention des aménagements relatifs à l’accessibilité et la sécurité des personnes handicapées dans les infrastructures sportives pour la suite du processus.

A cet effet, le Directeur Exécutif de la PLATEFORME nationale des organisations de promotion de l’inclusion des personnes handicapées appelle l’attention de l’Etat pour la prise en compte systématique de l’aapproche handicap dans les activités sportives et loisirs en général et la suite du déroulement de la CAN TotalEnergies 2021 en particulier pour l’épanouissement de tous les citoyens camerounais et d’ailleurs.

                                      Le Directeur Exécutif,

            TCHOTCHOM Emmanuelle FLAURE Virginie

Des constats pertinents faits par les membres de la Plateforme aux membres du gouvernement. Les personnes vivant avec des handicaps ne sont pas des personnes à part, mais à part entière. Inutile donc de les ignorer ou encore de les stigmatiser. C’est dire que la rapport du COCAN doit être revu pour une véritable équité.

administrator

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *