• mai 24, 2024
  • Last Update mai 12, 2024 5:32 pm
  • yaoundé

LES TRÉSORS ROYAUX D’ABOMEY ARRIVES AU BÉNIN

LES TRÉSORS ROYAUX D’ABOMEY ARRIVES AU BÉNIN

C’est le palais de la Marina à Cotonou qui a reçu les 26 trésors royaux ramené au Bénin par le président de ce pays, trésors pillés par les troupes coloniales françaises au 19ème siècle. C’est la première restitution d’objets de collections publiques à un pays africain de la part de la France.

Le ministre des affaires étrangères, Aurélien Agbenonci tout ému sur le tarmac de l’aéroport de Cotonou s’est confié à nos confrères de TV5 Monde : « il y a des instants dans l’histoire d’une nation qui changent le cours des choses. Cet instant-là que nous vivons, c’est un instant qui restera gravé, c’est un instant important ».

Parmi les œuvres figurent des statues totem de l’ancien royaume d’Abomey ainsi que le trône du roi Béhanzin, pillés lors de la mise à sac du palais d’Abomey par les troupes coloniales françaises en 1892.

Des moments d’émotion intense, un entrepreneur les joues trempées de larmes s’exprime devant nos confrères de TV5 Monde : « c’est vrai qu’on ne peut pas voir les objets, mais le seul fait de savoir que les trônes de nos ancêtres, leurs chaussures, récades et autres objets sont dans ces camions me fait un effet que je ne peux vous décrire ». Pour Didier Marcel Houénoudé professeur béninois en histoire de l’art, le retour des œuvres représentent avant tout selon lui la restauration de la dignité, il sert également à la reconstruction de la mémoire. Ce ne sont pas seulement le peuple et les objets qui ont été spoliés, mais aussi la mémoire, celle-ci est remplie de honte liée à la chute ou à l’échec de leur peuple ».

La cérémonie d’accueil dirigée par le président Patrice Talon s’est déroulée dans les jardins de la présidence béninoise en présence de l’actuel roi d’Abomey Dah Sagbadjou Glèlè, des membres de sa famille et de nombreux dignitaires béninois. Cette cérémonie solennelle marquait ainsi la dernière étape d’un processus inédit entamé avec la promesse faite en 2017 par le président français Emmanuel Macron de procéder à des restitutions du patrimoine africain en France. La veille à Paris, le président Macron avait reçu le président béninois pour finaliser la restitution de ces 26 trésors conservés jusqu’ici au musée parisien du Quai Branly. En attendant la construction d’un nouveau musée à Abomey, les trésors sont en sécurité à l’ancien fort portugais de Ouidah et à la maison du gouverneur lieux historiques de l’esclavage et de la colonisation européenne.

administrator

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *