• mai 24, 2024
  • Last Update mai 12, 2024 5:32 pm
  • yaoundé

Les personnes handicapées sensibilisent la presse sur la Convention des Nations Unies relative à leurs droits

Les personnes handicapées sensibilisent la presse sur la Convention des Nations Unies relative à leurs droits

Le Réseau National des Organisations de Promotion de l’Inclusion des Personnes Handicapées du Cameroun, Plateforme Inclusive Society for Persons with Disabilities a organisé ce 18 mai 2022 une conférence de presse à Yaoundé pour sensibiliser l’opinion nationale et internationale sur les enjeux de la ratification de la Convention des Nations Unies relative aux Droits des Personnes Handicapées.

Depuis quelques années, les préoccupations spécifiques des personnes handicapées sont prises en compte par les institutions du Cameroun, mais beaucoup reste à faire. Le ministre des Affaires sociales du Cameroun prenant acte des préoccupations soumises par ces dernières a porté le 15 novembre 2021 auprès des parlementaires des projets de lois autorisant le président de la république à ratifier la convention des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées et le protocole à la charte africaine des droits des personnes handicapées. Ce qui a été rendu officiel par le décret N°2021 / 751 du 28 décembre 2021 portant ratification de la convention des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées signé par le président de la république du Cameroun.  

La directrice exécutive du Réseau National des Organisations de Promotion de l’Inclusion des Personnes Handicapées du Cameroun Emmanuelle Tchotchom est consciente du rôle important que les médias peuvent jouer pour édifier l’opinion nationale et internationale sur le contenu de cette Convention : « Nous estimons qu’avec le pouvoir des médias , c’est beaucoup plus facile de faire comprendre aux uns et aux autres le but de la convention, ses dispositions, quelles sont les mesures dans la convention qui permettent de prendre en compte les droits des personnes vivant avec un handicap au Cameroun ».

Il a donc été question de mobiliser les partenaires au développement, les personnes handicapées et les organisations à s’impliquer davantage pour l’implémentation effective de cet instrument juridique au Cameroun.

Il faut dire que depuis de longues années SIGHTSAVERS a toujours été aux côtés des personnes vivant avec le handicap, un partenaire qui les appuis tant sur le plan technique que financier. Sandra Rimoh Dossou est Programme Officer Social Inclusion dans cette structure : « Sightsavers émet le vœu aux hommes de média d’une appropriation progressive de ce texte qui est important pour assurer la mise en œuvre effective des droits. Nous sommes conscients que les journalistes sont des partenaires, des alliés pour sensibiliser, pour faire tomber les préjugés, pour opérer un changement de comportement auprès des membres de la communauté et c’est important de les avoir à nos côtés, déjà pour travailler sur le changement de paradigme, sur l’utilisation de terminologie appropriée pour qu’on comprenne que les personnes handicapées ne sont pas des personnes entièrement à part mais sont des personnes titulaires de droits et qui ont leur place dans la société,  qui n’ont pas besoin de mendier, qui ont un potentiel énorme en tant qu’acteur de développement ».

Les participants à la conférence de presse, les organisations et leaders d’associations des personnes handicapées

Au cours de cette conférence de presse, François Kenfack, leader d’organisation des personnes handicapées a fait tout un exposé sur les attentes de la communauté nationale des personnes handicapées dans le cadre de cette convention. On peut ainsi retenir que l’acte de ratification de l’Etat camerounais soit effectivement enregistré au secrétariat de la Convention des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées basée au siège des Nations Unies à New York, aux Etats Unies, puis que les lois nationales ayant des dispositions discriminatoires ou contraire aux principes de ladite convention soient reformées.

Selon les données statistiques de l’OMS, les personnes handicapées constituent la minorité la plus représentative dans le monde et représentent environ 15% de la population globale. Au niveau national, la population vivant avec un handicap est estimée à près de trois millions de personnes handicapées.

administrator

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *