• mai 20, 2024
  • Last Update mai 12, 2024 5:32 pm
  • yaoundé

Le festival « KEKUA »ferme ses portes après trois jours d’activités

Le festival « KEKUA »ferme ses portes après trois jours d’activités

Le Festival socioculturel du peuple Bazou s’est tenu du 10 au 12 février 2022 à la Chefferie Supérieure Bazou sous la houlette du Roi Bazou, sa Majesté Vincent Tchoua Kemajou. Un évènement qui a réuni les filles et fils Bazou autour de leur culture. Le « KEKUA », en français le « KOKI », pour le peuple Bazou est un élément fondamental sur lequel il se base pour créer un climat de paix et du vivre ensemble. Le « KOKI » est le principal met traditionnel Bazou, c’est aussi une danse traditionnelle avec des pas assez particuliers et spectaculaires accompagnés d’un rythme sonorisé jamais exécuté ailleurs dans le monde.

C’est un Chef Supérieur Bazou satisfait au terme de la dernière journée du Festival du « KOKI » face à la presse au sein de sa chefferie : « Derrière le KEKUA il y a toute une histoire, je n’ai pas le temps de la raconter, mais comme c’est devenu la symbolique des bazouais nous allons faire de ça notre patrimoine, tous les bazouais se retrouvent autour de moi pour manifester cette fête de Kekua, tout comme la fête du Macabo dans le Royaume de Bangoua. J’ai mis le temps pour le faire, mais avec l’apport des 9 notables, des forces vives du royaume Bazou nous avons trouvé nécessaire de vendre ce met d’où l’organisation de la fête du Kekua. C’est la première édition, nous allons prendre du temps pour mieux organiser cette fête, les prochaines années nous pourrons la célébrer pourquoi pas en France par exemple. Pour le moment notre vœu est que le peuple Bazou se réconcilie avec son histoire. Quand vous mangez le Koki, il vous guérit de certains maux que vous ignorez, je n’ose pas livrer le secret devant vous ».

Sa Majesté Chef Supérieur Bazou Vincent Tchoua Kemajou face aux hommes de média

Les visiteurs à travers la grande foire économique, artistique, culturelle et gastronomique ont découvert la « MAGIE » des Bazou dans divers domaines. Pour le président du comité d’organisation, Vincent Ngambou, expert en Communication des Organisations, notable à la chefferie supérieure Bazou au titre de Mekep Mbeu Ngon, par ailleurs Adjoint au maire de Douala 3ème, le festival du Koki est une initiative personnelle du Roi Bazou Vincent Tchoua Kemayou dans l’optique de magnifier le vivre ensemble, d’encourager la consommation du koki et de faire la paix entre les filles et fils de Bazou. A lui de poursuivre : « Nous célébrons le Keukwa qui veut dire Ne réclame pas la dette, si tu as la possibilité d’emprunter de l’argent à une personne et tu ne réclames pas par la suite, cela signifie une marque d’affection, un signe de paix. Chez nous à Bazou, nous avons adopté la paix, le vivre ensemble, l’harmonie, la concorde, l’entente comme des valeurs socles dans le royaume Bazou autour d’un plat du KOKI ».

Une première édition du festival « KEKUA » vraiment courue, en trois jours le Roi Bazou a vu un bon nombre de personnes battre le pavé, jamais vu en 38 ans dans sa chefferie, pour un coup d’essai ce fut un coup de maître. Le chef supérieur Bazou en tant que superviseur général du festival et toute son équipe ont remercié tous les sponsors qui les ont accompagnés.

Espérons que la deuxième édition sera mieux organisée, mieux structurée mais surtout que le « KEKUA » soit dégusté comme un véritable apéritif afin de vivre réellement le FESTIVAL DU KOKI.

administrator

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *