• mai 25, 2024
  • Last Update mai 12, 2024 5:32 pm
  • yaoundé

Le dernier comité de pilotage du projet « Gestion durable des forêts par les communes du Cameroun » en conclave

Le dernier comité de pilotage du projet « Gestion durable des forêts par les communes du Cameroun » en conclave

La tenue des travaux préparatoires relatifs au dernier comité de pilotage a eu lieu ce 28 décembre dans un hôtel de la place à Ebolowa, dans la région du Sud Cameroun. Le gouvernement du Cameroun par l’entremise du ministère des Forêts et de la Faune (MINFOF) s’est engagé à mettre en place ce projet pour relever les défis en matière de suivi de la mise en œuvre des plans d’aménagement et de gestion des stocks de carbone dans les forêts communales du Cameroun. Un protocole d’accord a été signé à cet effet en 2006 entre le MINFOF et la FAO, l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture.

La dernière session du comité de pilotage de ce projet se tient ce 29 décembre 2022. Ce mercredi, il a été question de faire le point sur la mise en œuvre des activités du projet et de préparer les documents à présenter aux membres statutaires du COPIL. Ce projet vise à réduire la déforestation et la dégradation de la forêt dans les forêts communales afin d’améliorer la conservation de la biodiversité ; réduire les émissions et augmenter les stocks de carbone d’une part et améliorer les conditions de subsistance des communautés locales en encourageant les activités génératrices de revenus durables.

Ce projet qui vise 17 forêts communales reparties dans quatre régions du Cameroun à savoir, l’Est, le Centre, le Sud, le Littoral a été financé par le Fonds pour l’Environnement Mondial (FEM). La mise en œuvre de ce projet  a permis de réaliser bon nombre d’activités dans les forêts communales, notamment en aménagement forestier, biodiversité, carbone et produits forestiers non ligneux (PFNL) pour consolider les bases de la gestion durable des forêts communales. Dans ce cadre un ensemble d’équipements ont été remis aux communes bénéficiaires du projet pour faciliter la collecte et la saisie des données sur la biodiversité et le carbone forestier.

Pour le maire de la commune de Mindourou par ailleurs Président des Communes Forestières du Cameroun, Richard Zengle Ntouh déclare qu’ils ont abattu un travail important : « Mon souhait aujourd’hui est que nous évaluons tout ce que nous avons pu faire en ce moment où nous clôturons cette première phase. S’il y a une deuxième phase que nos partenaires de la FAO, du Minfof, du ministère de l’Environnement de la Protection de la nature et du Développement durable (MINEPDED) tiennent compte de la situation des communes forestières comme principales bénéficiaires de tout ce qui peut se faire en matière de gestion durable des forêts ».

Le projet GCP « Gestion durable des forêts sous l’autorité des communes camerounaises » a été mis en œuvre par l’Organisation des Nations Unies  pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO) en collaboration avec le gouvernement du Cameroun (MINEPDED, MINFOF) et de l’association (ACFCAM/CTFC).

La rencontre de ce jeudi intervient ainsi  dans le cadre de la clôture du projet GCP, elle a pour but de tirer les leçons de la mise en œuvre du projet afin de définir les perspectives de consolidation des acquis du projet parmi lesquelles la stratégie de sortie. Les participants pourront aussi discuter sur les orientations stratégiques, les opportunités pour la capitalisation et la pérennisation des acquis du projet et plus globalement  pour tenir compte des priorités et les perspectives qui s’offrent à la gestion  durable des forêts communales du Cameroun, tout en discutant des options d’une deuxième phase du projet et les pistes de financement possible.

administrator

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *