• mai 20, 2024
  • Last Update mai 12, 2024 5:32 pm
  • yaoundé

Le chantier du Complexe Commercial Moderne d’Etoudi visité par le Maître d’ouvrage en présence du Maître d’œuvre WELCOME CONSTRUCTIONS & SERVICES COMPANY SARL

Le chantier du Complexe Commercial Moderne d’Etoudi visité par le Maître d’ouvrage en présence du Maître d’œuvre WELCOME CONSTRUCTIONS & SERVICES COMPANY SARL

Le Maire de la ville de Yaoundé, par ailleurs le Maître d’ouvrage, Luc Messi Atangana accompagné de ses plus proches collaborateurs, le Maître d’œuvre Welcome Constructions & Services Company SARL représenté par le PDG Bienvenu Lonkeu, à ses côtés son équipe et les hommes de médias ont visité le chantier du Complexe Commercial situé au lieu-dit la gare routière d’Etoudi ce 27 mars 2024. Satisfaction totale du maire de la ville au terme de la visite qui aura duré environ une heure.

Du rez de chaussée au premier étage, sans oublier le deuxième étage, en passant par tous les couloirs et les mezzanines, le chantier du Complexe Commercial Moderne d’Etoudi  a accueilli du beau monde ce mercredi. Un public différent des jours ordinaires qui a visité tous les coins et recoins de ce bâtiment R+2 inachevé. L’entreprise WCSC SARL a terrassé l’ancienne gare routière d’étoudi le 15 septembre 2023 et les travaux ont été lancés le 22 septembre de la même année.

D’après le propos du directeur technique de l’entreprise WCSC SARL, Gilles Narcisse Seplong Kouamou, le projet de construction du Complexe Commercial Moderne d’Etoudi a une durée de 18 mois : « L’entreprise fait tout son possible pour livrer le Complexe en moins d’un an. Nous avons lancé les travaux le 22 septembre 2023 et actuellement vous avez pu voir la manière dont les travaux sont accélérés, d’ici quelques mois nous pourrons livrer le Complexe Commercial Moderne d’Etoudi ».

Le bâtiment R+2 d’une superficie de 5300 m2 sera doté de 600 boutiques (de 28 m2 à 4 m2), des espaces pour le secteur informel, des blocs d’infirmeries, des toilettes modernes, des parkings et la liste est longue. Un véritable joyau architectural qui participera à l’embellissement du marché d’Etoudi réputé pour son insalubrité. Plus de vente sur les trottoirs et avec le temps le vieux bâtiment qui sert des boutiques aux commerçants pourra être détruit.

Faustine Dorothée BAMAHONA Bayam Selam au marché Etoudi est émerveillée par la rapidité des travaux

Le satisfecit du maire de la ville Luc Messi Atangana au terme de la visite aux médias : « Vous même vous voyez la dimension du chantier du Complexe Commercial Moderne, c’est un bâtiment long de 164 m, d’une largeur de 42 m doté de plusieurs étages, un bloc infirmerie qui n’est pas encore compartimenté, le médecin aura le temps de le faire. C’est un marché où les blocs seront spécialisés. Les travaux sont de très très bonne qualité, tout le monde peut le vérifier et ils sont à un stade très avancé au point que d’ici juin voire juillet 2024, ce chantier sera livré et offert aux commerçants et opérateurs économique de cette zone ».

Le PDG de l’entreprise WCSC SARL Bienvenu LONKEU rassure que tous les petits commerçants auront une place dans ce complexe commercial, tout a été mis en œuvre

La descente ce jour de ces autorités municipales, administratives et privées a permis de constater la nécessité, pour ne pas dire l’urgence de réhabiliter la rue manguiers à partir du carrefour Etoudi vers DOVV Tongolo afin qu’au moment de l’inauguration de ce complexe, la zone soit propre mais surtout que cette route devienne praticable pour les véhicules. Autre annonce faite par le maire de la ville : « Le vieux bâtiment appelé depuis longtemps marché d’étoudi est à démolir, nous le ferons sûrement après l’existence du nouveau. Je tiens d’ailleurs à féliciter l’entrepreneur et ses équipes pour leur engagement, leur mobilisation, leur rapidité  et leur sérieux ».

On a également constaté dans ce chantier une bonne collaboration entre les entrepreneurs camerounais et les établissements d’enseignement technique de l’arrondissement de Yaoundé 1er, à l’instar les stagiaires du Lycée Technique Charles Atangana qui bâtissent des murs sur un bâtiment réel et un matériel approprié. C’est dire que ces jeunes ont de l’avenir dans les BTP. Le rendez-vous a été pris dans quelques mois pour une dernière visite avant livraison.

administrator

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *