• mai 20, 2024
  • Last Update mai 12, 2024 5:32 pm
  • yaoundé

ELECAM pour plus de transparence et de démocratie dans les élections

ELECAM pour plus de transparence et de démocratie dans les élections

La première session ordinaire du Conseil électoral au titre de l’année 2022 se tient ce 24 mars 2022 au Palais Polyvalent des Sports de Yaoundé au Cameroun. C’est dans le cadre des missions régaliennes de contrôle et de supervision des activités de la direction générale des élections, en application des dispositions des articles 8, 9, 10, 11, 18 et suivants du Code électoral.

Il est question au cours de ces travaux de la reddition des comptes de l’exercice 2021. La reddition des comptes est en fait une exigence démocratique consacrée qui permet à des organes auxquelles sont confiées des responsabilités au titre de l’action publique, de rendre compte sur la manière dont elles sont assurées pour la bonne marche d’Elections Cameroon (ELECAM) et pour l’information du citoyen.

Le président du conseil électoral, Dr Enow Abrams Egbe dans son propos liminaire a rappelé l’objectif des assises : « Nos travaux abordent prioritairement les questions financières visant l’appréciation de la gestion opérationnelle de notre institution au cours de l’exercice budgétaire écoulé, à travers notamment l’examen et l’approbation du compte administratif, du compte de gestion et du compte d’emploi de la dotation spéciale du conseil électoral. Nous allons également nous appesantir à l’appui de la feuille de route convenue en fin d’exercice passé sur le rapport trimestriel d’activités de la direction générale des élections de janvier à mars 2022 et procéder le cas échéant aux réajustements que nous jugerons nécessaires ».

Le président du Conseil électoral, Enow Abrams Egbe lisant son mot liminaire

Pour le processus de modernisation et de professionnalisation d’ELECAM, la direction générale des élections a achevé le manuel de procédures administratives et financières. Sa mise sur pied permettra d’automatiser les mécanismes de gestion avec l’avantage de décomplexifier et de rendre plus transparent les procédures ainsi qu’une responsabilisation accrue des différents acteurs de la chaîne d’activités à ELECAM. Initié depuis l’année dernière en marge de la restructuration de l’organigramme, cet outil de gestion permettra ainsi de franchir un palier décisif dans la prise en compte des exigences de la Stratégie Nationale de Développement (SND-30), visant à arrimer Elections Cameroun aux standards internationalement reconnus.

Dans le cadre des activités opérationnelles, la direction générale des élections a lancé le 02 janvier dernier, en application des dispositions de l’article 74 alinéa 2 du Code électoral, la révision annuelle des listes électorales, laquelle intègre l’inscription des électeurs sur l’ensemble du territoire national et au sein de la diaspora, à travers des représentations diplomatiques et les postes consulaires pour les citoyens camerounais établis ou résidents à l’étranger. Malgré les difficultés inhérentes à cette phase du cycle électoral que ELECAM essaye de résorber ponctuellement les rapports de descentes sur le terrain des membres du conseil électoral révèlent une courbe plutôt satisfaisante des statistiques d’inscriptions, comparées à la même période l’année dernière. A ce jour, ELECAM enregistre un total de 90432 nouveaux inscrits contre 20849 en 2021, soit une augmentation de 76,95%, ce qui porte le fichier électoral à un total de 7 050 280 (sept millions cinquante mille deux cent quatre-vingt) personnes inscrites à la date d’aujourd’hui.

Cette année 2022 Elections Cameroon compte donc réunir les conditions optimales pour réaliser leurs projets maturés et approuvés, mais surtout s’engager à accompagner leur pilotage, d’où l’exhortation à l’innovation dans la conception d’actions de nature à renforcer la transparence et à approfondir la démocratie du Cameroun notamment à travers la préparation méthodique et l’organisation efficace d’élections inclusives, mieux crédibles dans l’intérêt des concitoyens.

Le mois de mars n’étant pas fini, le mois de la femme dit-on, le président du conseil électoral n’a pas manqué de la magnifier : « Nous venons de célébrer la 37ème édition de la Journée Internationale des Droits de la Femme sous le thème « égalité femmes-hommes aujourd’hui pour un avenir durable » ; ceci en reconnaissance de la contribution des femmes et des filles de la planète qui mènent l’offensive contre les violences sexistes, l’inégalité dans la prise en compte du genre et les effets du changement climatique en faveur de la construction d’un avenir durable ».

Au terme des travaux, les membres du Conseil électoral se sépareront à coup sûr sur des délibérations instructives, animées et productives. Ils doivent donc continuer de donner à Elections Cameroon la trajectoire, les outils et les moyens d’assurer un haut niveau de motivation à leurs collaborateurs et une image de marque à leur organisation.

administrator

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *