• mai 24, 2024
  • Last Update mai 12, 2024 5:32 pm
  • yaoundé

Cameroun : Le marché Mokolo secteur vivres doté des toilettes modernes avec douches

Cameroun : Le marché Mokolo secteur vivres doté des toilettes modernes avec douches

L’inauguration des toilettes modernes avec douches au secteur vivres au marché Mokolo a eu lieu ce mercredi 13 juillet 2022 à Yaoundé. Des toilettes et douches construites sur financement de l’Association des Bayam Selam du Cameroun (ASBY) pour l’hygiène, la santé et le bien-être de ces dernières, des commerçants et des clients.

C’est une joie immense pour ces revendeuses de vivres au marché Mokolo d’avoir des toilettes non loin d’elles. Marguerite Atsama la trentaine sonnée vend des tomates, des légumes au secteur des vivres depuis cinq ans : « J’apprécie cette initiative, nous sollicitons régulièrement les toilettes, nous avons donc le devoir de les entretenir pour qu’elles soient propres. J’implore mes sœurs à respecter les consignes parce que quand tu arrives aux toilettes et qu’elles sont sales, tu ne peux pas te mettre à l’aise ».

Entrée des toilettes et douches publiques secteur vivres au marché Mokolo

Il aura fallu du temps pour réaliser ce projet bâti sur une superficie de 300 m2 alloué par la communauté urbaine de Yaoundé, comprenant deux côtés, celui des femmes ayant six toilettes et une douche, côté hommes, quatre toilettes, une douche.

La représentante du maire de la ville, Flavienne Enoa, adjointe au maire en charge des équipements marchands à la mairie de la ville est heureuse que ce projet initié par l’ASBY a finalement abouti : « Nous sommes contents de voir ces belles infrastructures, nous étions inquiets au regard du projet qui a mis du temps à se réaliser, toutes nos félicitations à l’ASBY, nous vous exhortons de continuer ce que vous avez commencé. Le plus important maintenant est de maintenir ces toilettes propres étant donné que c’est un lieu où l’on peut facilement attraper des maladies ».

L’adjointe au maire de la ville a profité pour attirer l’attention des commerçants sur les clients qui les approchent et qui ont des sacs qui pourraient être suspects, lorsqu’on sait qu’en moins d’une semaine, deux bombes artisanales auraient été déposées dans ce marché, la deuxième c’était hier mardi 12 juillet.

La présidente nationale de l’ASBY parle aux commerçants

Ce projet réalisé par l’ASBY a bénéficié de l’appui de l’Association Camerounaise d’Aide et d’Hygiène et Insertion des Jeunes dans les Collectivités (ACAHIJEC) qui a pour Présidente – Fondatrice Yvonne Flore Belema, coptée par la présidente de l’ASBY comme Marraine des Toilettes, elle en est d’ailleurs fière : « Je voudrais exhorter la population de Mokolo et même ceux qui viennent acheter qu’ils doivent garder les toilettes propres, c’est un don, avoir les toilettes c’est une chose, les maintenir propres, les entretenir au quotidien c’est autre chose. L’ASBY a mis les petits plats dans les grands pour que les commerçants de cette zone soient en sécurité lorsqu’ils utilisent les toilettes. Nous ne pouvons que continuer à encourager l’ASBY, la propreté dans les toilettes c’est notre cheval de bataille, nous rassurons les populations que nous mettrons à leur disposition tout le nécessaire pour l’hygiène au quotidien dans les toilettes ».

Pour ces toilettes et douches modernes, le choix du marché Mokolo n’a pas été fait par hasard, la présidente nationale de l’ASBY, Marie Mbala Biloa déclare qu’elle est la coordonnatrice des marchés de la Mairie de la ville de Yaoundé : « A l’époque avec le délégué de la Communauté Urbaine de Yaoundé, Gilbert Tsimi Evouna, nous avons choisi cet endroit pour les femmes du village. L’idée m’est venue que comme les bayam selam du secteur vivres dorment à Mokolo, il était souhaitable que nous leur fassions des toilettes avec douches. C’est un projet de plus d’une décennie et on peut se réjouir d’avoir accouché un enfant qui a les dents. Avec l’appui de la marraine des toilettes nous allons étendre ce genre d’actions dans tous les marchés de Yaoundé, de Douala, de Bafoussam car ASBY est national. Et pour construire, il faut que le gouvernement vous donne un lopin de terre, comme l’ancien délégué Tsimi Evouna m’avait donné et j’ai pu construire ces toilettes inaugurées ce jour. Nous profitons de cette tribune pour demander aux maires et au super maire de la capitale du Cameroun de nous donner des terrains, nous avons des partenariats avec la BAD, la Banque Africaine de Développement, nous pourrons faire beaucoup de choses. Les toilettes ne sont pas un luxe, mais une nécessité et une priorité des priorités ».

Des centaines de millions de filles et de femmes dans le monde manquent d’intimité lorsqu’elles ont leurs règles. La défécation en plein air les expose également à un risque accru d’exploitation sexuelle et d’insécurité personnelle et constitue un risque pour la santé publique. L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) signale que les mauvaises pratiques d’assainissement et d’hygiène contribuent à plus de huit cent mille (800000) décès dus à la diarrhée chaque année, plus que les décès liés au paludisme.

Et à la présidente nationale de l’ASBY de conclure que toutes les personnes qui ne respecteront pas la propreté de ces toilettes et douches publiques pourront faire la cellule, 6, 7, voire 9 jours car ce projet qui a mis des années à éclore doit être bien entretenu. Rendez vous dans six mois pour jauger l’état de ces toilettes et douches publiques.

administrator

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *