• mai 20, 2024
  • Last Update mai 12, 2024 5:32 pm
  • yaoundé

Bamenda la prochaine destination de l’Association des Bayam Selam du Cameroun et de la Diaspora

Bamenda la prochaine destination de l’Association des Bayam Selam du Cameroun et de la Diaspora

Les membres du nouveau bureau et des structures annexes, 38 au total ont été élus au cours de l’assemblée générale de l’ASBY tenue ce 25 septembre à Yaoundé. La présidente fondatrice Marie Biloa Mbala garde sa place, Grâce Ateh Ntumazah est la vice-présidente chargée du monde rural et de l’artisanat, Estelle Viviane Onguene Biloa est la vice-présidente chargée des affaires générales de la promotion de l’entreprenariat et du développement socio-économique, Minala Ngah  est la vice-présidente chargée des Bayam Selam et du commerce. On note des conseillers techniques, des commissaires aux comptes, des délégués, des coordonnateurs, des mascottes.

La présidente fondatrice Marie Biloa Mbala peut se réjouir des assises de l’assemblée générale de l’ASBY qui se sont bien passées, elle s’est confiée à actu24.info : « Nous pouvons dire avec affirmation que c’est aujourd’hui que nous avons muri notre utilité publique. Depuis la signature du décret par le congélateur national (président de la république du Cameroun), il fallait d’abord réfléchir qui pouvait implémenter ce grand nom que le congélateur nous a donné. On vient de nommer les gens, on a donné six mois. C’est pour cette raison qu’au sein de l’ASBY, il y a un conseiller technique chargé du suivi et de l’évaluation. La présidente ne doit pas tout faire, nous devons nous compléter, nous devons davantage sensibiliser. Je félicite la vice-présidente nationale et son équipe qui vivent à Bamenda dans la région du Nord-Ouest pour leur mobilisation. Mettons-nous au travail, il n’y a pas de sots métiers ».

Les membres du nouveau bureau de l’ASBY

Première action du nouveau bureau est de se rendre à Bamenda le mois prochain pour encourager l’équipe dirigeante de ce côté-là, déjà 400 personnes enregistrées dans la région du Nord-Ouest malgré la crise qui perdure parmi lesquelles des jeunes et des personnes handicapées. Autre chantier de ces mamelles nourricières, est la construction de ASBY Market avec l’appui de la Banque Africaine de Développement (BAD). L’Association des Bayam Selam du Cameroun et de la Diaspora a également une microfinance en gestation. Pour la transformation des produits dérivés et la farine, l’ASBY a sollicité le ministère de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire (MINEPAT) et la BAD pour être davantage indépendante. Bref cette association d’utilité publique est déterminée à faire son maximum pour atteindre ses objectifs.

Grace Ateh Tumazah , la vice-présidente du monde rural et de l’artisanat ASBY et sa délégation ont quitté Bamenda pour cette réunion car leur préoccupation est de voir comment construire le Cameroun sans rien attendre du gouvernement : « Nous ne faisons pas la politique, nous faisons l’agriculture, nous essayons de voir comment nous allons emmener les jeunes à travailler, surtout les jeunes qui ont opté pour la destruction de la ville, qu’ils sortent de la brousse et ne traumatisent plus leurs parents. Nous devons nous mettre ensemble pour construire notre pays car personne ne le fera à notre place ».

Quant au coordonnateur ASBY du Nord-Ouest, Michael Kombuwo Ngnimpa tout le monde doit travailler pour manger. Gérer les personnes n’est pas chose facile.

Simon Joel Fouda Bidoung est point focal Asby Diaspora, il a participé à l’assemblée générale qui a été riche en enseignements, il compte partager cette richesse du côté de l’Europe : « J’ai pris contact avec mes frères de l’Ouest, du Sud, du Centre, du Littoral etc…Nous voyons seulement la guerre dans le NOSO alors que les gens travaillent, tout le monde n’a pas déserté les lieux. Je me suis sentie dans une famille. L’ASBY est un socle, je dirai berceau de l’humanité, merci à la présidente fondatrice et à l’équipe dirigeante de l’ASBY. Du côté de la diaspora le message passe, mais nous avons un souci de temps au regard d’un agenda chargé. Nous faisons toujours les efforts pour redynamiser l’ASBY.

Les membres de l’ASBY

De nos jours l’ASBY a plus de trois millions de membres regroupés par filière d’activité et dispatchés à travers les différentes régions du Cameroun et la diaspora.

administrator

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *