• juillet 21, 2024
  • Last Update juillet 20, 2024 8:24 pm
  • yaoundé

Voies de raccordement à l’autoroute Yaoundé-Douala : l’entreprise CHINA FIRST HIGHWAY ENGINEERING COMPANY à pied d’œuvre

Voies de raccordement à l’autoroute Yaoundé-Douala : l’entreprise CHINA FIRST HIGHWAY ENGINEERING COMPANY à pied d’œuvre

L’entreprise poursuit son rendement pour livrer les deux sections courantes des voies de raccordements à l’autoroute Yaoundé-Douala (phase 1) côté Yaoundé et côté Boumnyebel dans les prochaines semaines bien qu’on constate le lenteur des travaux. Pendant ce temps les travaux d’aménagement des équipements de fonctionnalité se poursuivent.

Les équipes du Ministère des Travaux Publics en charge du suivi des travaux de réalisation de cette infrastructure, ont pu apprécier le rendement des équipes le 15 février 2024, aussi bien du côté Yaoundé que Boumnyebel. En effet, sur les deux sections, la première qui part du Carrefour Cité verte vers le Point kilométrique 00 à Nkolkoumou, côté Yaoundé, une plateforme autoroutière est en construction avec un giratoire qui facilitera la distribution des véhicules.

La voie côté Yaoundé s’étend sur 11,14 km et la grande partie a déjà été aménagée, l’entreprise travaille actuellement sur un linéaire d’un peu plus 1 km, qui constitue la liaison avec le point de départ de l’autoroute. Les engins et la ressource humaine sont grandement mis à contribution de jour comme de nuit, avec pour objectif d’achever les travaux de chaussée à la fin du mois en cours.

De manière détaillée, cette section qui va du PK0+000 au PK 1+203,38 – Intersection ancienne N3 présente une chaussée d’un profil de 2 x 2 voies extensible à 3 voies avec des travaux réalisés à 95%. Sur cette sous-section, les travaux restants concernent uniquement l’assainissement. Non loin, des travaux de signalisation s’effectuent, les équipes s’attellent également pour tenir les délais du retro planning.

Côté Boumnyebel, point de raccordement de la phase 1 de l’autoroute Yaoundé-Douala à la Nationale 3, les travaux s’effectuent en quatre sous sections : du PK 59+300 au PK 60+500 où un Giratoire est en construction avec un  avancement physique de 87%. Les travaux en cours portent sur la réalisation de la couche de roulement, les travaux de chaussée bétonnée, la réalisation de la couche de base en grave non traitée, la réalisation de la couche de fondation en grave latéritique. La deuxième sous-section de cette voie de raccordement part du PK 1+240 au PK3+440 (Village Makai) et les travaux en cours portent sur la mise en œuvre de la couche de fondation (70%) et ceux relatifs à la construction de fossé restent en attente de démarrage. Du PK 3 +440 au PK 13+460, les travaux de construction des fossés sont réalisés sur 5, 800 km sur les 6,175 prévus, les travaux de bicouche sur accotement sont réalisés à 60% et du PK 13+460 au PK 13+547- Intersection avec N3 par Boumnyebel, les travaux d’assainissement sont évalués à 99% et à 99% pour la réalisation des trottoirs et bordures. Les travaux relatifs à la couche de roulement sont en attente.

En marge des travaux pour achever la section courante, les travaux connexes sont également exécutés. Il s’agit principalement de l’aménagement de l’accès à la route du lac côté Yaoundé au PK 5, de l’aménagement de la route des missionnaires, la réhabilitation de la route Makai-Ngog-Mapubi et la construction d’un pont sur la rivière Pougue. 

Les travaux des voies de raccordement sont réalisés par l’entreprise CHINA FIRST HIGHWAY ENGINEERING COMPANY, sous le contrôle technique de SCET TUNISIE. Côté Yaoundé, ils s’étendent sur un linéaire de 11,4 km côté Yaoundé et de 13,50 km côté Boumnyebel.

SOURCE : CELLULE COMMUNICATION MINTP

administrator

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *