• juillet 21, 2024
  • Last Update juillet 20, 2024 8:24 pm
  • yaoundé

Les subventions du Guichet Producteurs dans les bassins de production de cacao et de café sont effectives

Les subventions du Guichet Producteurs dans les bassins de production de cacao et de café sont effectives

Le Fonds de Développement des Filières Cacao et Café (FODECC) a octroyé des subventions à 90 producteurs, à quatre Etablissements de Micro finances (ADEC, COFIDA, CEPI et EXPRESS UNION) puis à trois agro dealers (AGRISHOP, MTPO, TMG). C’était le 22 novembre 2023 à Ntui dans le département du Mbam et Kim, région du Centre. Mis en œuvre sur autorisation du Président de la République, Paul Biya le 20 décembre 2020, le Guichet Producteurs est un mécanisme de subvention directe des producteurs de cacao et de café en intrants, équipements agricoles et infrastructures de production. Il est implémenté par le FODECC et bénéficie de l’appui de divers partenaires et bailleurs de fonds.

La mise en place du Guichet Producteurs  s’opère à travers une base de données qui éclaire sur l’échiquier des producteurs de cacao et café du Cameroun. Il est basé sur le principe de cofinancement à travers deux principaux outils à savoir : les bons d’achats électroniques destinés aux producteurs et le co-financement des plans d’affaires destiné aux entreprises de production.

Monsieur Edjenguele Nkake, membre du comité du FODECC justifie le démarrage de ces subventions qui s’est tenu simultanément à Bafoussam, Bankim, Buea, Ebolowa, Ndom, Santa et Yokaduma.

Parmi les types de subventions, il existe trois catégories : la première est l’appui en intrants agricoles qui s’adresse à l’ensemble des producteurs et d’organisations de producteurs ; la deuxième catégorie représente les équipements et les machines agricoles, elle concerne les producteurs ou les groupes de producteurs engagés dans un processus de formalisation de leur activité économique et susceptibles de produire un plan d’affaires puis la troisième regroupe les infrastructures de soutien à la production, soumise à un processus de sélection par des comités départementaux et régionaux coordonnés par les services compétents des ordonnateurs techniques.

Matthieu Félicien Nogo, le représentant des producteurs évoque les difficultés rencontrées.

Roger Tchakam, un producteur parle de sa subvention.

Il faut dire que le but visé du gouvernement est d’augmenter la production nationale de cacao à 640000 tonnes à l’horizon 2030 contre 257151 tonnes au cours de la saison 2019-2020. Pour ce qui est du café, la production ciblée est 160 000 tonnes  contre 22 000 tonnes actuellement. Pour l’exercice 2022, les enveloppes budgétaires s’élevaient à 6,2 milliards de FCFA, mais elles sont appelées à croître de manière exponentielle pour atteindre 50 milliards de FCFA dans 5 ans après la période de rodage.

administrator

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *