• mai 24, 2024
  • Last Update mai 12, 2024 5:32 pm
  • yaoundé

LE CAMEROUN TIENT SA COUPE D’AFRIQUE DES NATIONS

LE CAMEROUN TIENT SA COUPE D’AFRIQUE DES NATIONS

La signature de l’accord cadre liant la partie camerounaise et la CAF (Confédération Africaine de Football) en vue de l’organisation de la 33ème édition de la CAN TOTAL ENERGIES CAMEROUN 2021 a eu lieu ce 22 octobre 2021 au palais polyvalent des sports de Yaoundé. Plus de supputations, la grande messe du football africain aura bel et bien lieu dans le pays de Roger Milla.

Trois personnes principales sur le tapis de la cérémonie solennelle de la signature de l’accord cadre : le 1er vice-président de la CAF Augustin Emmanuel Senghor, représentant personnel du président de la CAF Patrice Motsepe, le ministre des Sports et de l’Education physique Narcisse Mouelle Kombi et le président de la Fédération Camerounaise de Football (FECAFOOT) Seidou Mbombo Njoya.

Une CAN à seize équipes passées à vingt-quatre, prévue en 2019, reportée en 2021, finalement cette grande compétition footballistique se tiendra du 09 janvier au 06 février 2022 au Cameroun.

Emmanuel Senghor lors de la cérémonie protocolaire de l’accord cadre, s’exprimait ainsi au nom du président de la CAF empêché. Ils ont présenté leurs compliments, leur reconnaissance et leur gratitude au chef de l’Etat Paul Biya. Selon lui le football africain est un tournant important, la CAF a accepté de renouveler le défi qui n’est pas seulement celui d’un pays mais d’un continent.

Cette CAN est également marquée par l’avènement d’une nouvelle équipe qui veut imprimer sa marque dans l’optique de permettre au football africain d’exprimer son potentiel et se placer au niveau qui doit être le sien à l’instar des grandes confédérations comme l’UEFA, l’AFC.

« Pour nous il est question de mettre en place cette organisation avec  la qualité de nos infrastructures, la qualité de nos ressources humaines. Il ne s’agit pas seulement d’avoir des joueurs talentueux mais il s’agit pour nous de bâtir une Afrique de dirigeants capables de hisser le niveau d’organisation, de valoriser nos compétitions, c’est le chantier initié par le président Motsepe et son équipe en relation avec la FIFA pour que le regard qui est posé sur l’Afrique du football change positivement. Et le Cameroun semble le point de départ de cette nouvelle vision, le Cameroun c’est l’un des pays les plus titrés de ce continent, c’est le pays qui en mon sens a valorisé l’Afrique dans la compétition la plus grande de l’histoire du football mondial, la coupe du monde et ce Cameroun a toujours montré cette capacité de résilience, mais aussi cette capacité d’avoir l’énergie nécessaire même dans la difficulté pour au final gagner. Cette comparaison nous pousse à l’espoir ».

Le Cameroun a donc été choisi pour abriter cette CAN TOTAL ENERGIES 2021 bien que cela n’a pas été facile mais les dernières visites faites par la CAF permettent de dire qu’ils sont sur la bonne voie pour gagner ce premier pari de l’organisation. Il y a certes encore beaucoup à faire mais le Cameroun doit faire tout son possible pour que d’ici décembre 2021 tout doit être prêt pour accueillir cette CAN d’une ère nouvelle d’une CAF qui se veut triomphante.

Le ministre des Sports et de l’Education physique, par ailleurs président du COCAN 20-21 a déclaré que cette CAN 2021 sera la plus belle des éditions d’un succès planétaire. Narcisse Mouelle Kombi reconnaît que le public camerounais si amoureux du football jouera sûrement sa partition dans ce beau rêve. « J’ai la ferme conviction et l’espérance, la ferme volonté de nous retrouver dans les prochaines semaines dans le cadre de la plus prestigieuse des fêtes du football organisée en Afrique pour que vive la confédération africaine de football, vive le mouvement sportif national ».

Quant au président de la FECAFOOT, Seidou Mbombo Njoya s’est exprimé face à la presse au sortir de la cérémonie: « Je suis personnellement très fier et très heureux en tant que président de la fédération camerounaise de football, en tant que camerounais tout simple d’avoir eu l’honneur de signer deux accords cadre en une période si courte à savoir le CHAN et la CAN. Aujourd’hui c’est un grand jour pour moi et pour la FECAFOOT. Je voudrais saisir l’occasion qui m’est offerte pour remercier encore une fois le chef de l’Etat et son gouvernement de nous avoir permis de signer cet accord et d’avoir mis à la disposition du pays  des infrastructures et d’avoir aussi autorisé que cette CAN puisse être organisé sur le territoire camerounais pour le bien de la jeunesse du football camerounais mais surtout pour la jeunesse africaine ».

Le rendez-vous est donc pris le 09 janvier 2022 au Cameroun.    

administrator

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *