• mai 25, 2024
  • Last Update mai 12, 2024 5:32 pm
  • yaoundé

L’Agence de Régulation des Marchés Publics est au Salon de l’Action Gouvernementale

L’Agence de Régulation des Marchés Publics est au Salon de l’Action Gouvernementale

Un rendez-vous devenu incontournable pour l’ARMP, l’Agence de Régulation des Marchés Publics participe à la 12ème édition du SAGO qui a fait un focus cette année 2023 sur la place des infrastructures routières dans la transformation de l’économie du Cameroun.

Parmi les entreprises publiques, parapubliques, privées ayant des stands au SAGO, figure en bonne place l’ARMP qui n’est pas là par hasard. D’après la Chef de Service de la Communication de l’ARMP, Clarisse Yap« Le Salon de l’Action Gouvernementale est une tribune qui permet à l’ARMP qui est le surveillant et le facilitateur du système des marchés publics de vendre son image de marque d’une part et de faire connaître au public son savoir faire d’autre part».

L’Agence est chargée d’assurer la régulation du système de passation des marchés publics et des conventions de délégation des services publics. Entre autres missions, elle procède à la régulation des activités des marchés publics à travers soit des actes de sanction des procédures, soit des actes à caractère didactique ; procède à l’évaluation périodique de la performance des acteurs du système ; émet des avis techniques, en tant que besoin, à la demande du ministère chargé des marchés publics ou des administrations concernées ; propose des réformes dans le cadre des marchés publics et des délégations des services publics ; participe à l’élaboration des textes en matière de régulation des marchés publics et de délégation des services publics ; élabore un référentiel d’assurance qualité pour les organes opérationnels des marchés publics ; assure le suivi de l’application des décisions portant sur le règlement des litiges relatifs aux marchés publics ; recrute par voie d’appel d’offres, les observateurs indépendants, de veiller à la bonne exécution de leur mission d’observation et d’exploiter leurs rapports.

Adrien NLANGA, Sous-directeur à la division du Renforcement des Capacités à l’ARMP donne la raison de former les acteurs du système des Marchés Publics

L’ARMP contribue également à la formation des acteurs du système de passation des marchés publics à la demande des administrations concernées.

Comment est organisée la formation au sein de l’ARMP?

La formation a plusieurs thématiques, tout dépend des cibles, à savoir la  présentation du décret N°2018/355 du 12 juin 2018 fixant les règles communes applicables aux marchés des entreprises publiques avec pour but de maîtriser les nouvelles règles communes applicables aux marchés des entreprises publiques à l’intention des maîtres d’ouvrage et leurs collaborateurs impliqués ; les évolutions du système de marchés publics au Cameroun afin de connaître les raisons ayant motivé les différentes réformes et en conséquence les objectifs visés par le système actuel des marchés publics ; les délais des procédures de passation des marchés des entreprises publiques pour avoir une connaissance des procédures de passation et la liste est longue.

L’ARMP encourage donc les acteurs du système des marchés publics à se former, car sans formation, on rencontre des difficultés pour la passation des marchés publics. La formation renforce ainsi les capacités des apprenants dans l’optique de mener des procédures complètes qui sont en marge des lacunes rencontrées.

administrator

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *