• mai 20, 2024
  • Last Update mai 12, 2024 5:32 pm
  • yaoundé

Journée Portes Ouvertes à MIVAL BILINGUAL SCHOOL

Journée Portes Ouvertes à MIVAL BILINGUAL SCHOOL

En prélude à la Fête de la Jeunesse célébrée le 11 février de chaque année, les établissements scolaires de la République du Cameroun organisent des activités pour permettre aux élèves de se ressourcer, de penser à leur culture, à leurs traditions. A l’école bilingue Mival, située à Tsinga Village dans le premier arrondissement de la ville de Yaoundé, la capitale du Cameroun, une Journée Portes Ouvertes a été organisée pour marquer la Fête de la Jeunesse, la 56ème édition.

Une Journée Portes Ouvertes (JPO) où les parents des élèves de Mival Bilingual School ont pu déguster les mets traditionnels concoctés par les élèves et leurs enseignants. Au menu le Eru, le Taro à la sauce jaune, l’Okok, le Ndole, le Djama Djama accompagné du couscous de mais, du Poulet aux oignons et la liste était longue.

Carène Kamdem est enseignante au CE1 à Mival depuis sa création, elle participe à ces JPO pour la deuxième fois, c’est avec plaisir qu’elle nous donne la recette d’un plat traditionnel, un met de l’Ouest, spécialement dans le département du NDE : « Nous avons préparé le Kondrè on fait frire un peu d’huile rouge, on découpe les oignons, on les verse dans l’huile avec les condiments et la viande, bien mélanger le contenu et laisser cuire. L’année passée j’avais préparé les Pommes pilées avec mes élèves, cette année c’est la Kondrè. Je prépare les mets de l’ouest car c’est ce que je maitrise le mieux étant donné que je suis de l’Ouest ».

Paul Alain Maki quant à lui est enseignant au CM1, c’est sa première année à Mival : « C’est une bonne chose d’organiser des JPO dans les établissements scolaires comme Mival, j’apprécie ce genre d’initiative. Les élèves du niveau 3 (CM1-CM2) ont concocté le mets de pistache, nous avons utilisé comme ingrédients du poisson fumé, de la viande, des œufs accompagnés du bâton de manioc, un mets typiquement de la région du Centre. Ce sont les enfants qui ont préparé ce met, ce n’est pas l’enseignant qui le fait, il donne les directives, à travers cela l’enfant sait de quoi il s’agit, la préparation, la cuisson et le reste vient après ».

Les élèves du CE1 en pleine danse rythme fang beti

En réalité les JPO à Mival sont une occasion de valoriser la culture africaine en général et la camerounaise en particulier, la capacité des enfants à pouvoir faire la cuisine sous la supervision de leurs enseignants. Un cours peut-on dire où les enfants démontrent leurs talents. Pas seulement dans l’art culinaire, mais aussi l’art musical et autres domaines. Pendant environ trois heures, les parents de Mival ont apprécié les talents de leurs progénitures par le biais des poèmes, des musiques instrumentales, des sketchs avec la diversité culturelle mise en exergue, l’utilisation des lettres alphabétiques pour réaliser un dessin, des sketchs où les élèves s’expriment en leur langue maternelle, des ballets traditionnels, des danses, slam, exposé bilingue en mathématiques, la présentation et l’explication du schéma de l’appareil digestif de l’homme et pour finir exposition et appréciation des différents mets traditionnels. Des prestations faites par les élèves de la maternelle et du primaire des sections anglophones et francophones.

Les pianistes de Mival

La Fête de la Jeunesse édition 2022 a pour thème : « Jeunesse et participation volontaire aux grands défis du Cameroun ».

administrator

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *