• mai 20, 2024
  • Last Update mai 12, 2024 5:32 pm
  • yaoundé

Cameroun : Section Ntui – Ndjole les travaux avancent à pas de tortue

Cameroun : Section Ntui – Ndjole les travaux avancent à pas de tortue

L’entreprise CHINA RAILWAY 20 BUREAU GROUP CORPORATION a du pain sur la planche. Arrivée à mi-parcours du projet de l’aménagement d’un linéaire de 60 km de route en béton bitumineux  de 5 cm d’épaisseur entre Ntui et Njolé d’une largeur de 7 m avec 1,5 m d’accotement de part et d’autre de la chaussée dans le département du Mbam et Kim, dans la région du Centre, l’entreprise n’est qu’à 13,58% de son parcours alors que la fin des travaux est prévu le 27 octobre 2023.

Surprenant certes, mais les faits sont là, une catastrophe pour l’entreprise China Railway 20 Bureau Group Corporation qui a lancé les travaux du projet le 28 octobre 2022. La consommation de délai devait en principe être de 72,64% au 08 avril 2023, mais l’exécution physique est de 9,55% et un avancement global de 13,58% à ce jour. Il faut dire que les récentes pluies diluviennes qui se sont abattues à Ntui et les retards enregistrés dans le planning des travaux ne facilitent pas les choses, impossible pour les usagers et les gros porteurs de circuler aisément.

Des dégâts qui du coup ont créé une interruption du trafic au point kilométrique 35+250. L’entreprise s’est mobilisée le 17 avril dernier dans l’optique de dégager les camions embourbés afin de rétablir une circulation fluide. Au regard de l’état de la route et la lenteur des travaux enregistrés, on comprend bien que la tâche s’annonce ardue.

L’aménagement de la route Ntui- Mankim a une longueur de 60 km avec une chaussée de 7m de large et des accotements de 1,5m de part et d’autre. La structure de la chaussée comporte une couche de fondation de 20 cm en grave latéritique, une couche de base de 30 cm en grave concassée 0/31.5, une couche de liaison en grave bitume de 13 cm d’épaisseur et une couche de roulement de 5 cm en béton bitumineux. Ajouter à ces travaux la construction de 292 passages des ouvrages hydrauliques (4360 ml) et d’un ouvrage d’art de 80 ml.

Le projet d’une durée en principe d’un an est financé par la Banque Africaine de Développement (BAD), la Banque de Développement des Etats d’Afrique Centrale (BDEAC) et le gouvernement de la République du Cameroun à hauteur de plus de 35 milliards de Francs CFA et bénéficie du contrôle du GROUPEMENT CIRA S.A/ BEC LA ROUTIERE.

Bon à savoir, les travaux connexes à ce projet sont des pistes, au total sept d’une longueur de 73 km. La première a pour piste connexe Salakounou – Mbongue longue de 4,1 km ; la deuxième Ossombe – Bianguele longue de 9,5 km ; la troisième Ndimi – Ndalena de 18,1 km ; la quatrième piste longue de 13,2 km Yalongo – Bikong ; la cinquième Kombe Bengue – Meloko longue de 10,6 km ; la sixième Nguila – Yapcka de 6,7 km et la dernière piste longue de 10,4 km section Issandja – Mimfoumbe.  

administrator

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *