• mai 24, 2024
  • Last Update mai 12, 2024 5:32 pm
  • yaoundé

Visite des chantiers routiers dans la région du Sud

Visite des chantiers routiers dans la région du Sud

La visite du patron des Travaux Publics a débuté par les travaux de réhabilitation en 03 lots de l’axe routier Mbalmayo-Sangmelima et du bitumage de certaines routes de l’Arrondissement  de Meyomessala. De Mezesse à Ekong en passant par Meyomessala, de Nkongmekak (5,2km) à Ngoasse  pas de répit pour la délégation conduite par Emmanuel Nganou Djoumessi. La visite des travaux de la route Ekong-Bengbis longue de 18km a été assortie de quelques points d’arrêts.

Dans la commune de Meyomessala, pour le bitumage de 8,20 km, l’entreprise KT&Co inquiète. Derrière le gris visible et les fossés bétonnés exécutés dès le premier kilomètre, l’entreprise accuse un retard important dans l’exécution du projet. Le Ministre des Travaux publics n’a pas manqué de relever, à l’attention de l’entreprise, l’exigence liée à la bonne organisation du chantier, la bonne tenue du journal de chantier et le respect des prescriptions techniques du projet. Une mise en demeure a été servie à l’entreprise et elle fera l’objet d’une évaluation dans les jours à venir. Durant la visite, le préfet du Dja et Lobo a évoqué les plaintes récurrentes des populations riveraines au sujet des désagréments causés par la faible mobilisation de l’entreprise. Le Ministre des Travaux publics pour sa part, a instruit l’évaluation de la mise en demeure de l’entreprise et la transmission d’un chronogramme d’achèvement des travaux dans les meilleurs délais.

Du côté de la route Ekong Bengbis, l’entreprise rassure sur la livraison de la section Ekong-Carrefour Biyebe dans les prochains mois avec un avancement physique de 72%. Sur les 18,3 km qui constituent cette première section, les travaux de chaussée sont suffisamment avancés avec la couche de fondation quasiment achevée (98%), 15 km de couche de base d’épaisseur 20 cm en grave concassée mise en œuvre, 14 km d’imprégnation sablée, 11 km de revêtement et le même linéaire réalisé pour le revêtement des accotements. Les fossés bétonnés construits à ce jour couvrent un linéaire de 7,208 km et les bordures de type P2 réalisées s’étendent sur 600 ml.

S’agissant des ouvrages, le parcours de l’itinéraire a permis de relever que 19 dalots sont déjà achevés sur les 23 prévus dans le projet, 4 ouvrages sont achevés, de même que la pose des buses métalliques existantes. En raison du trafic sur l’itinéraire, la structure de chaussée est composée d’une couche de fondation de 25 cm en graveleux naturels, d’une couche de base de 20 cm en grave concassée 0/25, d’une imprégnation sablée, d’un revêtement en enduit superficiel tri couche. Des accotements de 1,50 m sont également prévus de part et d’autre de la chaussée. S’agissant du drainage et de l’assainissement, le projet prévoit la construction de fossés bétonnés de section 45 x 90, la construction des bordures de type P2 et la construction des descentes d’eau. L’achèvement des travaux de chaussée va permettre à l’entreprise d’effectuer la signalisation et la pose des équipements de sécurité. Le projet comporte en outre un volet social, avec la construction de salles de classes au bénéfice des populations riveraines.

Avant de quitter le site des travaux, le Ministre des Travaux publics a instruit le respect du planning d’achèvement des travaux. Par contre pour la réhabilitation de la n°9, l’ingénieur de l’Etat  invite l’entreprise Routd’Af à respecter les délais sur le lot 1. Bon à savoir, cette section de la route Nationale 9 (Mbalmayo-Sangmelima) s’étend sur un linéaire de 45,5 km et part de la localité d’Ekombitié au point kilométrique 39+500 à Nkolaya III dans la région du Centre. Les travaux y sont exécutés par l’entreprise Routd’Af, pour un montant de 7,752 Milliards f cfa.

Sur le site des travaux, la mobilisation est perceptible, même si elle est réduite à trois ateliers. Ce mardi 23 avril 2024, les opérations de recyclage, d’exécution des fossés bétonnés et de cantonnage mécanisé s’effectuent. Toutefois, le bilan dressé par le chef de la mission de contrôle est mitigé, ce dernier décrie le rythme peu satisfaisant de l’entreprise, les pannes récurrentes et le non-respect du chronogramme des travaux. En dépit de ces difficultés relevées, l’entreprise Routd’Af rassure sur la disponibilité des émulsions, intrant nécessaire à l’exécution des travaux et particulièrement au recyclage de la chaussée. Toute chose qui justifie les recommandations faites par le Maître d’ouvrage en ce qui concerne l’acquisition d’une deuxième recycleuse sur le chantier, dans le but d’accroître le rendement et le suivi hebdomadaire et rigoureux des travaux par l’équipe-projet.

C’est vers 20h que le ministre des Travaux Publics  a présidé une réunion d’évaluation dans les locaux de la base-vie de l’entreprise Razel à Sangmélima au terme d’une journée de travail bien remplie qui lui a permis d’apprécier les travaux en exécution sur plusieurs sites dans le département du Dja-et-Lobo, région du Sud. Suite de la visite ce mercredi 24 avril 2024 des travaux de raccordement de l’autoroute Yaoundé – Douala et des installations d’exploitation.

SOURCE : CELLULE DE COMMUNICATION DU MINISTERE DES TRAVAUX PUBLICS

administrator

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *