• juillet 21, 2024
  • Last Update juillet 20, 2024 8:24 pm
  • yaoundé

Route Babadjou – Bamenda les travaux de réhabilitation viennent de commencer

Route Babadjou – Bamenda les travaux de réhabilitation viennent de commencer

Le marché des travaux de réhabilitation de la section 3 de la route Babadjou – Bamenda, voie de contournement Welcome to Bamenda – Ecole des champions sur un linéaire de 4,9 km ont été attribués à l’entreprise camerounaise Bofas, mobilisée sur le terrain depuis plusieurs jours. Les travaux sont réalisés à 9%.

L’entreprise Bofas est installée sur la section voie de contournement Welcome to Bamenda – Ecole des champions de la route Babadjou – Bamenda. Au 24 décembre 2022, le taux de réalisation des travaux était évalué à 9%. Selon les clauses contractuelles du projet, l’entreprise dispose de 15 mois pour exécuter les travaux. Si sur un plan général on note un impact considérable avec la pénurie de gasoil, on note tout de même que l’entreprise intensifie son déploiement depuis le démarrage des travaux. Elle s’attèle ainsi à effectuer des tâches liées à l’installation de chantier, au nettoyage et au débroussaillage de l’emprise, aux travaux de terrassement, aux études d’exécution, travaux géotechniques et travaux environnementaux et sociaux.

S’agissant particulièrement des travaux de terrassement, qui se déroulent entre les ponts kilométriques 1 et 3, concernent les déblais mis en dépôt. Le personnel et les engins sont mobilisés à 60% et les études d’exécution ainsi que les travaux géotechniques sont réalisés à 40%. Les travaux topographiques sont quant à eux réalisés à 60%. Les travaux de nettoyage, de débroussaillage et le réglage plateforme sont exécutés à 100% sur l’ensemble des 4,9 km.

L’entreprise actualisent mensuellement son planning général des travaux, elle procède également à la finalisation d’une stratégie d’accélération des travaux, parallèlement à l’établissement du détail quantitatif estimatif actualisé. D’une manière générale, la mission de contrôle relève que les travaux vont s’accélérer de façon exponentielle, du fait de la saison sèche. L’exécution des travaux sur cette voie de contournement est par ailleurs praticable parce que la voie n’est pas très fréquentée par les usagers, ce qui facilite le déroulement et l’accélération des travaux projetés.

SOURCE : Cellule de communication du ministère des Travaux Publics

administrator

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *