• mai 24, 2024
  • Last Update mai 12, 2024 5:32 pm
  • yaoundé

Entretien durable des routes en terre: le Patron des Travaux Publics se concerte avec des chercheurs de la diaspora autour de la problématique

Entretien durable des routes en terre: le Patron des Travaux Publics se concerte avec des chercheurs de la diaspora autour de la problématique

La création d’un centre d’excellence en matière d’entretien routier au Cameroun, constitue la principale proposition faite ce 08 juin. La stabilisation et l’entretien durable des routes en terre étaient en effet au menu d’une visioconférence animée ce jeudi par le Ministre des Travaux publics, Emmanuel Nganou Djoumessi et qui a regroupé des chercheurs et ingénieurs camerounais, exerçant au Cameroun et dans plusieurs pays dans le monde.

Ce sont d’éminents chercheurs, enseignants, praticiens et ingénieurs de la diaspora camerounaise, qui ont accepté de participer à une réflexion amorcée par le Ministre des Travaux publics, au sujet des solutions à apporter pour la stabilisation et l’entretien durable des routes en terre et qui proposent la création d’un centre d’excellence en matière d’entretien routier  au Cameroun. L’équipe coordonnée par le Pr. Georges Nkeng Lambo, Directeur de l’Ecole nationale supérieure des Travaux publics, est composée en majeure partie du Pr. George Ekosse Deputy vice-chancellor/Université du Botswana; Pr. Nkem Khumbah de l’Université du Michigan, Dr Frederick Ngolemasango, Dr Martiale Gaëtan Zebaze Kana (UNESCO), Dr Fred Ngole Massango (United Kingdom), Rowland Amenghe Fobizi, ingénieur de génie civil et titulaire d’un doctorat de l’Université de Padova entre autres.

À côté de ces chercheurs camerounais, des experts de plusieurs pays associés à la réflexion, notamment ceux d’Afrique du Sud et du Kenya, pour leur expérience dans le domaine de l’entretien routier dans leurs pays respectifs. D’une manière générale, ces camerounais de la diaspora ont salué l’initiative du Ministre des Travaux publics, qui permet de fédérer les compétences et davantage, celles de la diaspora. Le Ministre des Travaux publics a précisé l’objectif recherché, à savoir: mettre à contribution les matériaux locaux à l’instar de la pouzzolane que l’on retrouve dans certaines régions, pour apporter une solution à la stabilisation des routes et mettre en place une méthode efficace d’entretien durable de routes en terre, tenant compte des conditions climatiques, des capacités financières et de la nécessité de densifier le linéaire de routes à entretenir.

Avec un réseau routier long de 121 873 km dont seulement 9 885 km de routes bitumées et 111 988 km de routes actuellement en terre, l’entretien routier et la durabilité des interventions menées à cet effet, doivent dont être optimisés, afin d’avoir des routes de bonne qualité, sans nécessairement avoir recours au bitume. Plusieurs participants se sont accordés au cours de cette vidéoconférence, à reconnaître que les matériaux locaux, les matériaux recyclés ou transformés, peuvent être mis à contribution.

Rowland Amenghe M. Fabizi s’est quant à lui appesanti sur l’usage du plastique dans les travaux routiers et s’est dit disposé à apporter sa contribution, basée sur des expériences concluantes dans des pays comme le Botswana. L’équipe a convenu de l’élaboration d’un plan de travail axé sur l’expérimentation, dans le but d’apprécier progressivement les résultats. Dr Martiale Zebaze a rassuré l’ensemble de l’équipe et davantage, le Ministre des Travaux publics, de l’appui de l’UNESCO en ce qui concerne toutes les actions qui seront menées par le centre d’excellence qui sera mis sur pied.

En guise de recommandations le Ministre des Travaux Publics a mis l’accent sur l’opérationnalité du plan de travail qui sera validé, l’expérimentation systématique des propositions faites dans le cadre du groupe de travail, la création effective d’un centre d’excellence en entretien routier. Il a en outre indiqué que les résultats obtenus doivent être implémentés sur des segments de routes, qui permettront d’apprécier l’efficacité des méthodes préconisées. Ces recommandations seront implémentées par une équipe technique qui sera mise en place dans les jours à venir.

SOURCE : MINTP

administrator

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *