• mai 20, 2024
  • Last Update mai 12, 2024 5:32 pm
  • yaoundé

Après le tir mortel accidentel d’Alec Baldwin lors d’un tournage, la sécurité du film en question

Après le tir mortel accidentel d’Alec Baldwin lors d’un tournage, la sécurité du film en question

L’enquête sur le drame du tournage du western « Rust » aux États-Unis se poursuit. L’acteur Alec Baldwin a tué par balle la directrice de la photographie et blessé le réalisateur. La thèse de l’accident reste privilégiée, mais les conditions dans lesquelles avait lieu le tournage sont pointées du doigt. 

Si pour l’instant les enquêteurs n’accusent personne, les récits de certains employés révèlent une ambiance assez particulière sur le tournage de ce western dont Alec Baldwin est également le producteur. Selon le Los Angeles Times, une partie de l’équipe de tournage a quitté le plateau les jours qui ont précédé le drame, se plaignant des conditions de travail : journées à rallonge, délai de paiement, et surtout, problèmes de sécurité liés au maniement des armes.

Toujours selon le quotidien, un accident aurait eu lieu le 16 octobre. Un acteur aurait tiré à deux reprises avec un pistolet, censé ne pas être chargé. L’incident n’a donné lieu à aucune révision des mesures de sécurité. 

L’armurière du film et un assistant réalisateur au cœur de l’enquête

Le rôle de l’armurière de cinéma Hannah Gutierrez Reed, 24 ans, est examiné de près par les enquêteurs car c’est elle qui avait préparé l’arme à feu. Elle l’avait placée sur un chariot avec deux autres armes. Alec Baldwin a, lui aussi, expliqué que c’est un assistant réalisateur qui lui a tendu l’arme, lui précisant qu’elle était « froide », c’est-à-dire non chargée d’une balle réelle. Dans une déclaration sous serment, ce même assistant, Dave Halls, assure qu’il ne savait pas que « des balles réelles » se trouvaient à l’intérieur. 

Samedi, l’acteur a tweeté un article indiquant qu’il avait été informé que « l’arme-accessoire était sûre avant le tir fatal »

La police tente toujours de déterminer qui a chargé l’arme incriminée et à quel moment le protocole n’a pas été respecté. Un mandat de perquisition a été délivré par un juge vendredi, autorisant les forces de l’ordre à saisir le matériel lié au tournage ainsi que les armes et munitions utilisées comme accessoires, et les habits portés par l’acteur et le reste de l’équipe lors du drame.

Touchée au torse après le déclenchement par Alec Baldwin d’une arme utilisée comme accessoire du film, la directrice de la photographie Halyna Hutchins avait été transportée par hélicoptère à un hôpital du Nouveau-Mexique, où son décès a été prononcé. Le réalisateur Joel Souza a été blessé à l’épaule lors du tir.

SOURCE : RFI

administrator

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *