• mai 24, 2024
  • Last Update mai 12, 2024 5:32 pm
  • yaoundé

Ring Road : Section Ndu-Binka-Nkambè le taux de pourcentage des travaux de construction insignifiant

Ring Road : Section Ndu-Binka-Nkambè le taux de pourcentage des travaux de construction insignifiant

5,17% représentent le taux de pourcentage des travaux de construction  de la Ring Road sur la section Ndu- Binka-Nkambè longue de 31 Km. Les travaux ont démarré il y a quelques semaines sur la Nationale 11, Kumbo-Ndu-Nkambe-Misaje dans le département du Donga Mantung, région du Nord-ouest. Sur le terrain, les travaux s’intensifient et l’entreprise MAG SARL effectue des prestations de dégagement, de préparation de terrain, de terrassement entre autres.

Au 8 janvier 2024 sur le lot, Ndu-Binka-Nkambè, les travaux en exécution concernent la préparation d’assise de remblais du point kilométrique 62+400 au point kilométrique 62+500, les travaux de déblais mis en dépôt entre le point kilométrique 61+485 et le point kilométrique 61+705 et les travaux de déblais mis en remblais entre le point kilométrique 62+125 et le point kilométrique 62+285. L’entreprise s’attelle en outre à effectuer des travaux d’entretien de la chaussée, du point kilométrique 39+000 au point kilométrique 61+400. En sus de ces travaux, l’installation de l’entreprise avec notamment la construction de la base vie se poursuivent. L’on note également que les travaux d’installation du concasseur, l’acheminement du matériau de carrière sur le site du chantier se poursuivent.

Le projet de construction du lot 2 de la Ring Road, section Ndu-Binka-Nkambè, a  démarré en novembre 2023. À terme, il vise l’aménagement d’une route en béton bitumineux  entre Ndu-Binka-Nkambe, d’une largeur de 7 m avec 1,5 m d’accotement de part et d’autre de la chaussée en rase campagne, et d’une largeur de 14 m (3.5x2x2) avec 1.5 m de trottoir de part et d’autre de la chaussée et un séparateur DBA de 0.57 m en agglomération. Les voies supplémentaires de 3 m sont prévues dans les zones de fortes pentes. Le contrôle des travaux est assuré par le Groupement CAEM/AFRICA/GIC MALI. Le projet est cofinancé par l’Etat du Cameroun, la Banque Africaine de Développement et le Fonds Africain de Développement pour un montant estimé à 28 999 925 838 (vingt et huit milliards neuf cent quatre-vingt-dix-neuf millions neuf cent vingt et cinq mille huit cent trente-huit) FCFA TTC.

SOURCE : CELLULE DE COMMUNICATION MINTP

administrator

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *