• mai 24, 2024
  • Last Update mai 12, 2024 5:32 pm
  • yaoundé

Lutte contre les discours de haine Génération Consciente déploie sa campagne à Douala

Lutte contre les discours de haine Génération Consciente déploie sa campagne à Douala

Après son lancement à Yaoundé le 1er juin dernier, la campagne de sensibilisation de l’Ong contre les discours de haine et de division,  et la promotion du tribalisme bat son plein à Douala, depuis la fin de la semaine dernière.

C’est à travers l’affichage des messages de sensibilisation sur les panneaux publicitaires dans les lieux publics les plus fréquentés de la ville. Des messages appelant à stopper les discours de haine et prônant la paix, la cohabitation pacifique, et le vivre ensemble. Pour cette deuxième étape, les murs de Bonapriso, Carrefour Bifaga à Ndongbong, Maképè, Bonamoussadi, Bonabéri Grand Hangar, Marché Sandaga, PK 13 Dibamba,  et d’autres lieux populaires, sont déjà parés de messages de sensibilisation de l’Ong Génération Consciente, invitant toutes les catégories sociales à œuvrer contre les discours haineux et tribalistes, et interpellant  à la consolidation de la paix et de l’harmonie sociale entre camerounais.

Pour son président, Théophile Mewanu Owoundi, qui coordonne personnellement la campagne, il est question d’initier les jeunes, les mamans, les papas, les groupes socioculturels, les acteurs de la société civile, les leaders politiques, les religieux, les sportifs, les agents de l’Etat, les opérateurs économiques, bref, toutes les composantes de la société, à prendre conscience des risques que représentent les discours haineux et les appels au tribalisme sur la stabilité sociopolitique du Cameroun.

« Divisé le Cameroun va reculer. Uni, le pays ira loin » ; « Stop les discours de haine » ; ou encore « Nous sommes tous des camerounais », sont quelques-uns des messages qu’on peut lire sur ces panneaux publicitaires estampillés Génération Consciente. En lançant la campagne de sensibilisation à Yaoundé le 1er juin dernier, le président Mewanu Owoundi a décliné son objectif : « Démonter au plus vite cette logique de déstabilisation, à travers les posters et affiches disposés dans les grands carrefours,  et interpellant les citoyens à décoder les messages proposés, en vue de sensibiliser les camerounais à adopter des comportements fraternels ».

Autant le dire, une campagne patriotique et républicaine, tournée vers la promotion de la paix, de l’unité nationale,  de la cohésion sociale et du vivre ensemble, des valeurs chères au président de la république, que l’Ong dit vouloir accompagner dans ce combat noble, socle de l’émergence programmée du pays à l’horizon 2035.

Après Yaoundé et Douala, les responsables de l’Ong Génération Consciente ambitionnent de déporter la campagne en cours vers d’autres chefs-lieux de régions, notamment, à Buea, Garoua et Bafoussam, si les moyens financiers et logistiques qui sont exclusivement supportés par l’ONG le permettent. Une œuvre de moralité publique qui exige le concours de tous et de chacun.

Hervé Villars Kibong

administrator

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *