• juillet 21, 2024
  • Last Update juillet 20, 2024 8:24 pm
  • yaoundé

Les produits locaux exposés au Salon de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire

Les produits locaux exposés au Salon de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire

Le SIALY, le Salon de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire de Yaoundé a officiellement ouvert ses portes ce 05 juillet 2023 au musée national sous la houlette du ministre des Mines, de l’Industrie et du Développement Technologique, Fuh Calistus Gentry, à ses côtés ses collègues de l’Emploi et de la Formation professionnelle Issa Tchiroma Bakary ; de la Promotion de la Femme et de la Famille, Pr Marie-Thérèse Abena Ondoua, de l’Elevage, des Pêches et des Industries Animales, Dr Taiga entre autres personnalités.

Le pari a été tenu pour cette huitième édition qui ferme ses portes le 09 juillet prochain. De 50 exposants en 2010 à près de 300 en 2023, le SIALY ne cesse de grandir en regroupant des agriculteurs, des éleveurs, des équipementiers de l’agroalimentaire, des industries de transformation, des porteurs de projets, des instituts de recherche, des entreprises et des inventeurs.

Selon Bibiane Motto Atsama, DG Reflex, régisseur du, les participants et les produits sont de plus en plus variés : « La machine à décortiquer le pistache a été exposée au SIALY 2021, elle est aujourd’hui le bonheur de bon nombre de camerounais pour augmenter leurs ventes sur le plan national et international ». Elle ajoute que c’est depuis treize ans que le SIALY chemine au côté du gouvernement pour faire décoller l’industrialisation des produits agricoles camerounais. Bien d’autres actions ont été mises en œuvre mais le manque de financement et de l’énergie freine l’élan.

Parmi les nombreux exposants figurent la Confédération Africaine des Acteurs Agropastoraux (CCAA) qui profite de l’espace que lui offre le SIALY pour lancer la campagne « Un million de jeunes acteurs agropastoraux » qui vise à contribuer de façon sensible et durable à l’accroissement de la productivité agropastoral des filières prioritaires régionales et nationales spécifiques. En vérité, il est question de former, accompagner les jeunes entrepreneurs agropastoraux répartis dans 20 mille villages agro-communautaires.

Autre exposante, non loin de la CCAA, la promotrice du Centre de Formation Professionnelle aux métiers urbains et ruraux OASIS DU SAHEL, Hadja Firida Falaina.

L’élevage, l’agriculture, la maçonnerie, l’électricité, la plomberie, la couture, l’infographie ; la sérigraphie, la soudure, la menuiserie et le secrétariat bureautique sont donc les filières du CFP MUROS de la Rue à l’emploi. Encore beaucoup de produits locaux à découvrir dans les autres stands. Fin du salon, dimanche prochain.

administrator

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *